1 min de lecture Crash avion Malaysia Airlines

MH370 : une "fouille minutieuse" s'organise sur le littoral de Saint-André à la Réunion

REPLAY - À la Réunion, des moyens humains sont déployés sur le littoral, comme à Saint-André, au nord-est de l'île, pour appuyer les recherches maritimes.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
MH370 : une "fouille minutieuse" s'organise sur le littoral de Saint-André Crédit Image : PAUL KANE / POOL / AFP | Crédit Média : Gautier Delhon-Bugard | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL et Clémence Bauduin

Tandis que les Maldives se lancent à leur tour dans les recherches autour du vol MH370 de la Malaysia Airlines, l'océan Indien est toujours scruté au large de la Réunion. En plus du dispositif aérien mis en place, une organisation humaine se déploie sur le littoral. 

Elle accompagne les recherches sur les 5000 km² de mer alentour, où un fragment de deux mètres provenant du Boeing 777 disparu en mars 2014 a été retrouvé début août. La commune va mettre en place des équipes pour parcourir le littoral à pieds

Au nord-est de l'île, à Saint-André, des équipes communales et associatives collaborent pour passer le littoral au peigne fin. "Il y aura des hélicoptères, des bateaux, des avions, et tous les moyens scientifiques de modélisation qui vont travailler", annonce Jean-Paul Virapoullé, maire de la commune. 

"Nous, nous allons être les travailleurs de l'ombre et des travailleurs manuels: nous n'avons pas de radars ni d'appareils sophistiqués", explique le maire, qui se joindra aux groupes de bénévoles.

"La Réunion a une contribution à apporter"

À lire aussi
Un homme devant le tableau de vols indiquant un problème dans l'arrivée de l'avion MH370 de la Malaysia Airlines crash avion Malaysia Airlines
Disparition du MH370 : cinq ans après, où en est l'enquête ?

"Il faudra passer, repasser, en espérant que la moisson d'indices sera fructueuse", confie le maire. "Tout le monde va s'y atteler. Il y a des badauds qui, sur leur temps libre, estiment que la Réunion a une contribution à apporter", explique Jean-Paul Virapoullé.

"Nous sommes une terre de peuplement dont l'origine provient majoritairement de l'océan Indien et quand on voit que l'océan Indien a traversé un drame de cette ampleur, naturellement, génétiquement, nous sommes portés à donner un coup de main", poursuit le maire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash avion Malaysia Airlines Avions Recherche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants