2 min de lecture États-Unis

Meurtre de Khashoggi : Washington dit n'avoir abouti à aucune "conclusion définitive"

La veille, le "Washington Post" et le "New York Times" affirmaient que la CIA avait conclu que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait commandité l'assassinat du journaliste.

Des manifestants réclament que la lumière soit faite sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, lundi 22 octobre à Washington.
Des manifestants réclament que la lumière soit faite sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, lundi 22 octobre à Washington. Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Les États-Unis n'ont, à ce stade, abouti à aucune "conclusion définitive" sur les responsabilités dans l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien à Istanbul, a affirmé samedi 17 novembre le département d'État américain.

Selon le Washington Post et le New York Times, qui citent des sources anonymes, la CIA a conclu que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait commandité l'assassinat du journaliste.

Tout en assurant que les États-Unis restaient déterminés à ce que "tous les responsables" du meurtre du journaliste répondent de leurs actes, Heather Nauert, porte-parole de la diplomatie américaine, a affirmé qu'il était prématuré de pointer du doigt tel ou tel responsable. "Les récentes informations selon lesquelles le gouvernement américain a abouti à une conclusion définitive sont inexactes", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "Nombre de questions sans réponses demeurent".

À lire aussi
Un verre d'Eggnog cuisine
États-Unis : qu'est-ce que l'eggnog, l'une des spécialités culinaire de Noël ?

Donald Trump reste évasif

Le président américain s'est entretenu samedi par téléphone avec la directrice de la CIA Gina Haspel et le secrétaire d'État Mike Pompeo, a indiqué sa porte-parole Sarah Sanders à bord d'Air Force One, qui emportait Donald Trump en Californie.

Interrogé avant son départ depuis la Maison Blanche, Donald Trump était resté évasif sur l'enquête, insistant cependant longuement sur les liens entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite. "Ils ont été un allié véritablement spectaculaire en termes d'emplois et de développement économique", avait-il déclaré. "Je suis président, je dois prendre beaucoup d'éléments en compte".

Le département d'État a rappelé que les États-Unis avaient déjà annoncé des sanctions financières ciblées contre 17 responsables saoudiens impliqués dans le meurtre, et précisé que des "mesures complémentaires" pourraient être examinées.

Les révélations du Washington Post, avec lequel collaborait régulièrement le journaliste critique de Ryad, contredisent les récentes affirmations du royaume saoudien qui a totalement dédouané Mohammed ben Salmane.

C'est une accusation grave qui ne devrait pas être laissée à des sources anonymes.

Khalid ben Salmane
Partager la citation

Pour parvenir à ses conclusions, précise le quotidien, la CIA s'est notamment appuyée sur un appel entre le frère du puissant prince héritier, également ambassadeur saoudien aux États-Unis, et Jamal Khashoggi.

Selon le journal de Washington, Khalid ben Salmane a conseillé à Jamal Khashoggi de se rendre au consulat saoudien à Istanbul, lui assurant qu'il ne lui arriverait rien. Le quotidien ajoute qu'il avait passé ce coup de fil à la demande de son frère.

Khalid ben Salmane a très rapidement réagi, sur Twitter, à ces accusations, réfutant fermement les allégations du Washington Post. "C'est une accusation grave qui ne devrait pas être laissée à des sources anonymes", a-t-il dénoncé, assurant n'avoir jamais discuté d'un voyage en Turquie avec le journaliste. L'Arabie saoudite a, à plusieurs reprises, changé sa version officielle sur ce qui était arrivé à Jamal Khashoggi une fois franchie la porte du consulat.    

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Arabie Saoudite Diplomatie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795613823
Meurtre de Khashoggi : Washington dit n'avoir abouti à aucune "conclusion définitive"
Meurtre de Khashoggi : Washington dit n'avoir abouti à aucune "conclusion définitive"
La veille, le "Washington Post" et le "New York Times" affirmaient que la CIA avait conclu que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait commandité l'assassinat du journaliste.
https://www.rtl.fr/actu/international/meurtre-de-khashoggi-washington-dit-n-avoir-abouti-a-aucune-conclusion-definitive-7795613823
2018-11-17 22:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/71LtiEAc3ISi1agThyXZCg/330v220-2/online/image/2018/1023/7795294245_des-manifestants-reclament-que-la-lumiere-soit-faite-sur-la-mort-du-journaliste-saoudien-jamal-khashoggi-lundi-22-octobre-a-washington.jpg