2 min de lecture Armée

Mali : un militaire français engagé dans l'opération Barkhane tué dans un accident

Le caporal Abdelatif Rafik a trouvé la mort alors qu'il procédait à un acte de maintenance sur un camion. Un pneu a accidentellement explosé, le projetant violemment au sol.

Le Caporal Abdelatif Rafik, tué accidentellement au Mali le 17 octobre 2018
Le Caporal Abdelatif Rafik, tué accidentellement au Mali le 17 octobre 2018 Crédit : Armée de Terre
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Abdelatif Rafik avait 23 ans. Engagé comme pilote de camion logistique au Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane, le caporal a trouvé la mort dans la nuit du mercredi au jeudi 18 octobre au Mali dans des circonstances accidentelles, a annoncé la ministre des Armées Florence Parly lors d'une conférence de presse consacrée à la mise en oeuvre du plan famille en faveur des armées.

"Vers 18 heures (heure locale, ndlr), alors que le caporal se trouvait avec deux de ses camarades dans l'atelier et qu'il procédait à des actes de maintenance sur un camion logistique, un pneu a accidentellement explosé", rapporte l'Armée de terre dans un communiqué. "Le caporal Rafik a été projeté violemment au sol", poursuit l'institution.

Abdelatif Rafik, qui appartenait au 14e régiment d'infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse, a "immédiatement été pris en charge par les médecins de l'antenne médico-chirurgicale militaire", avant de décéder quelques minutes plus tard. Ses deux camarades ont été placés sous surveillance médicale.

À lire aussi
Une base militaire russe a été le théâtre d'une explosion en août 2019 Russie
Russie : "brève hausse" de radioactivité après une explosion sur une base militaire

Cela faisait quatre ans que le jeune homme né le 15 septembre 1995 à Bergerac (Dordogne) servait son pays. Il s'était engagé à l'âge de 18 ans en tant que volontaire de l'armée de Terre. 

De "grandes qualités militaires et humaines" saluées

C'est en septembre 2015 qu'Abdelatif Rafik est envoyé pour la première fois en mission extérieure, au Liban, en tant que gestionnaire des approvisionnements. "Le caporal Rafik réalise un excellent travail et se distingue par ses grandes qualités militaires et humaines", souligne l'Armée de terre. 

Nommé caporal en octobre 2016, il repart en opération extérieure en République centrafricaine deux mois plus tard. Engagé ensuite dans l'opération Barkhane au Mali, il revient en France en décembre 2017 "en prenant part à l'opération 'Sentinelle' et en contribuant ainsi directement à la protection de nos citoyens". Le 3 octobre dernier, Abdelatif Rafik était reparti au Mali au sein du Groupement tactique logistique Phenix, en tant que pilote de camion logistique. 

Titulaire de plusieurs médailles

Le caporal détenait plusieurs médailles précise l'Armée : celle d'outre-mer avec agrafes "Liban", "République centrafricaine" et "Sahel", celle de médaille de la défense nationale échelon bronze, agrafe train et mission d'opérations extérieures et celle de la médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe "Sentinelle". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Mali Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795236238
Mali : un militaire français engagé dans l'opération Barkhane tué dans un accident
Mali : un militaire français engagé dans l'opération Barkhane tué dans un accident
Le caporal Abdelatif Rafik a trouvé la mort alors qu'il procédait à un acte de maintenance sur un camion. Un pneu a accidentellement explosé, le projetant violemment au sol.
https://www.rtl.fr/actu/international/mali-un-militaire-francais-engage-dans-l-operation-barkhane-tue-dans-un-accident-7795236238
2018-10-18 10:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oweUtdisYqhjlQsQorov9Q/330v220-2/online/image/2018/1018/7795236249_le-caporal-abdelatif-rafik.jpg