1 min de lecture Carlos Ghosn

Les infos de 7h30 - Affaire Ghosn : ses avocats accusent les procureurs "d'actes illégaux"

Toujours assigné à résidence au Japon où il est inculpé, l'ancien patron de Renault-Nissan a lancé la contre-attaque par l'intermédiaire de ses avocats qui mettent en cause les procureurs nippons. Et la charge est lourde.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Affaire Ghosn : ses avocats accusent les procureurs "d'actes illégaux" Crédit Image : Kazuhiro NOGI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et Philippe Dova

Carlos Ghosn contre-attaque. L'ancien patron de Renault demande l'annulation des poursuites qui le visent au Japon. Ce jeudi matin, Carlos Ghosn et ses défenseurs ont démonté point par point les accusations des procureurs lors d'une audience préliminaire au procès qui doit s'ouvrir en avril. 

Eléments à l'appui, les avocats ont aussi pointé du doigt les failles de procédure, n'hésitant pas à accuser le parquet de Tokyo d'"actes illégaux" commencés avant l'arrestation de leur client et se poursuivant depuis.

Dans un communiqué, il dénonce une conspiration au plus haut sommet de l'État impliquant les procureurs, le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, et des dirigeants de Nissan. Une sorte de cabinet noir accréditant la thèse du complot dont l'objectif aurait été d'empêcher le passage de Nissan sous pavillon français, prôné par Carlos Ghosn.

À l'issue de l'audience, les avocats ont demandé l'annulation pure et simple de l'ensemble des poursuites contre leur client. Pour sa part, le parquet de Tokyo s'est refusé à tout commentaire. Et bizarrement, l'ensemble des médias locaux observent pour l'heure un silence assourdissant. 

A écouter également dans ce journal

À lire aussi
Carlos Ghosn (illustration) justice
Carlos Ghosn : son procès aux prud'hommes contre Renault reporté au 17 avril

Justice - La condamnation est tombée. Dix ans de réclusion criminelle à l'homme de 36 ans, qui avait frappé et aspergé d'acide sulfurique son ex-conjointe en 2016. Le Tribunal a prononcé une peine complémentaire de 5 ans de suivi socio-judiciaire.

Pompier - Nicolas, pompier, a été blessé par un policier il y a dix jours lors de la manifestation des soldats du feu à Paris. Dans un vidéo, il avait insulté Macron. Il a été suspendu et risque la révocation. Il a écrit une lettre ouverte au président pour éviter cela.

Royaume-Uni - "Une tragédie inimaginable", ce sont les mots de Boris Johnson après la découverte de 39 corps dans un camion frigorifique à Londres. Le chauffeur a été arrêté. L'identification des victimes est en cours, il s'agit très probablement de migrants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Japon Tokyo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants