2 min de lecture Birmanie

Les infos de 6h - Arrestation de Aung San Suu Kyi : ce que l’on sait du coup d'État

En Birmanie, la dirigeante au pouvoir Aung San Suu Kyi et plusieurs cadres de son parti ont été arrêtés par l'armée qui vient de déclarer l'état d'urgence.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Arrestation de Aung San Suu Kyi : ce que l'on sait Crédit Image : Ye Aung THU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Stéphane PAMBRUN édité par William Vuillez

Depuis plusieurs jours la Birmanie bruissait des rumeurs de coup d'État. L'armée, mécontente des résultats des dernières élections de novembre 2020, accusait la Ligue nationale démocratique d'avoir truqué les cartes. Ce lundi matin, elle a frappé fort, arrêtant plusieurs figures du parti démocrate dont Aung San Suu Kyi, la porte-parole de la présidence et ancien prix Nobel de la paix. 

C'est l'échec d'une transition démocratique, entre d'un côté d'anciens dissidents populaires mais fragiles et de l'autre une armée toute puissante, qui avait conservé plusieurs ministères, dont ceux de l'Intérieur et de la Défense, et qui en coulisses continuait de tirer les ficelles du pouvoir. 

C'est le général Min Aung Hlaing, commandant en chef de l'armée qui prend le contrôle du pays, 10 ans tout juste après la fin de la dictature militaire. L'armée a proclamé l'état d'urgence pour un an avec des généraux placés aux principaux postes. Myint Swe, qui dirigeait le puissant commandement militaire de Rangoun et actuel vice-président de Birmanie, devient président par intérim pour un an, un poste largement honorifique. Le contrôle "législatif, administratif et judiciaire" revient à Min Aung Hlaing, qui concentre désormais quasiment tous les pouvoirs.

Ce putsch, vivement condamné par la communauté internationale, n'est pas une première: depuis son indépendance en 1948, la Birmanie a été gouvernée par des régimes militaires pendant près de 50 ans. Deux coups d'Etat ont déjà eu lieu en 1962 et 1988. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Birmanie
Birmanie : Total financerait-il la junte militaire via des comptes offshore ?

Électricité - Les tarifs de l’électricité augmentent à partir de ce lundi. Comme l’indique la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), une augmentation des tarifs réglementés de l'électricité de 1,6 % sur les tarifs bleus résidentiels dès le 1er février 2021 a été proposée aux ministres de l’Énergie et de l’Économie. Cette hausse représente 15 euros/an en moyenne sur la facture d’un client résidentiel. 

Paris - C'est le constructeur Bouygues qui a été choisi pour le chantier colossal de la rénovation de la gare du Nord, à Paris. Un projet de 600 millions d'euros pour cette gare où 700.000 personnes transitent chaque jour. 

Football - Au bord du précipice financier, le football français espère recevoir lundi des offres salvatrices pour la réattribution de l'essentiel des droits TV de Ligue 1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Birmanie Arrestation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants