2 min de lecture Iran

Les infos de 12h30 - Iran : pourquoi Téhéran a arrêté deux chercheurs français ?

ÉCLAIRAGE - Depuis le mois de juin, l'Iran retient dans ses geôles deux ressortissants français. Officiellement incarcérés pour espionnage, ils pourraient servir de monnaie d'échange contre un chercheur iranien détenu en France.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Iran : pourquoi Téhéran a capturé deux chercheurs français ? Crédit Image : Johannes EISELE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix édité par Noé Blouin

À quoi joue l'Iran ? Si on savait qu'une chercheuse française, spécialiste de ce pays, était en prison depuis le mois de juin dernier, ce mercredi 16 octobre le Fonds d'analyse des sociétés politiques (Fasapo) a confirmé qu'un second chercheur a été capturé par Téhéran au même moment.

Fariba Adelkhah et Roland Marchal sont accusés d'espionnage par les Gardiens de la révolution. Tous d'eux n'ont pourtant pas le profil de dangereux activistes politiques, lors de son arrestation à l'aéroport de Téhéran, Roland Marchal venait simplement rejoindre sa collègue anthropologue pour fêter l'Aïd.

"Il s'agit véritablement d'une stratégie diplomatique et politique de l'Iran, dans un contexte de tensions internationales", estime Richard Banégas, chercheur à Sciences-Po Ceri. Les deux prisonniers pourraient en effet servir de monnaie d'échange, soit pour peser dans les négociations en cours sur l’armement atomique soit pour que la France relâche un Iranien, lui-même spécialiste du nucléaire et demandé par les États-Unis.

À écouter également dans ce journal

Grèves RATP -  Le 5 décembre prochain s'annonce comme une journée noire à cause de la grève des retraites. Le gouvernement, qui redoute un blocage de la part de la RATP, va organiser des réunions avec les différents délégués syndicaux, dans les semaines à venir.

À lire aussi
Des puits de pétrole en Iran, le 12 mars 2017 énergie
Découverte d'un immense gisement de pétrole en Iran

Fait divers - 21 ans après les faits, un violeur a été retrouvé. L'homme qui avait agressé sexuellement une jeune automobiliste, a été retrouvé grâce à des empreintes laissées sur un papier de bonbon.

Grève des pompiers - Des heurts ont éclaté entre la police et certains pompiers qui avaient quitté le cortège officiel. Des gaz lacrymogènes et des lances à eau ont été utilisés par les forces de l'ordre contre les manifestants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Iran Politique International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants