1 min de lecture Conflit

Les États-Unis auraient lancé des cyberattaques contre l'Iran

Bien que Donald Trump ait annulé, à quelques minutes près, des frappes de l'armée américaine contre le régime des Mollahs, il aurait néanmoins, selon la presse américaine, autorisé des représailles informatiques contre les systèmes de défense iraniens.

Le président des États-Unis Donald Trump et Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran
Le président des États-Unis Donald Trump et Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran Crédit : HO, Nicholas Kamm / AFP / IRANIAN PRESIDENCY
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Les Etats-Unis ont lancé cette semaine des cyberattaques contre des systèmes de lancement de missiles et un réseau d'espionnage iraniens, après la destruction par Téhéran d'un drone américain, ont rapporté samedi 22 juin des médias américains.

Le 20 juin, le président américain Donald Trump avait annulé à la dernière minute des frappes programmées contre l'Iran après la destruction de ce drone de surveillance. Il avait en revanche autorisé secrètement des représailles sous forme de cyberattaque contre les systèmes de défense iraniens.

Selon le Washington Post, une des cyberattaques a visé des ordinateurs servant à contrôler des lancements de missiles et de fusées. Selon Yahoo! News, l'autre attaque informatique a frappé un réseau d'espionnage chargé de surveiller les passages de navires dans le détroit d'Ormuz. 

Menaces et accusations à répétition

À lire aussi
Le journal RTL de 18h du 29 juillet 2019 psychologue
Noyé dans les tire-bouchons

D'après le Washington Post, ces cyberattaques, planifiées depuis plusieurs semaines, avaient été initialement proposées par les militaires américains comme riposte contre les attaques mi-juin contre des pétroliers dans le détroit d'Ormuz. Washington accuse l'Iran de ces attaques, alors que Téhéran nie toute implication.

Interrogé par l'AFP, le ministère américain de la Défense s'est refusé à tout commentaire. En 2010, Téhéran avait déjà accusé les États-Unis et Israël d'avoir, en pleine crise sur le nucléaire iranien, créé le puissant virus informatique Stuxnet, qui avait infecté plusieurs milliers de ses ordinateurs et bloqué les centrifugeuses utilisées pour l'enrichissement de l'uranium. 

Donald Trump a annoncé samedi de nouvelles sanctions "majeures" dès lundi contre l'Iran, qui a pour sa part averti les États-Unis que la moindre attaque contre son territoire aurait des conséquences dévastatrices pour leurs intérêts dans la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conflit États-Unis Iran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797906129
Les États-Unis auraient lancé des cyberattaques contre l'Iran
Les États-Unis auraient lancé des cyberattaques contre l'Iran
Bien que Donald Trump ait annulé, à quelques minutes près, des frappes de l'armée américaine contre le régime des Mollahs, il aurait néanmoins, selon la presse américaine, autorisé des représailles informatiques contre les systèmes de défense iraniens.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-etats-unis-ont-lance-des-cyberattaques-contre-l-iran-7797906129
2019-06-23 04:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-XjAsBfQmKEkZAkR1GnzSw/330v220-2/online/image/2019/0516/7797638317_000-17v73q.jpg