1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les chiens de Joe Biden renvoyés après un "incident de morsure" à la Maison Blanche
1 min de lecture

Les chiens de Joe Biden renvoyés après un "incident de morsure" à la Maison Blanche

Major, le jeune berger allemand de Joe Biden, se serait montré agressif envers le personnel et les agents de sécurité de la Maison Blanche. Avec Champ, l'autre chien du Président, il a été renvoyé dans la résidence des Biden, dans le Delaware.

Champ, l'un des deux chiens de Joe Biden, jugé "dégoûtant" par certains conservateurs
Champ, l'un des deux chiens de Joe Biden, jugé "dégoûtant" par certains conservateurs
Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Emmanuelle Brisson & AFP

C'est un retour à la niche pour les deux chiens de Joe Biden. Selon les médias américains, le président des États-Unis aurait reconduit Major et Champ dans sa résidence de Wilmington, dans le Delaware. Cette décision a été motivée suite à un "incident de morsure" impliquant un agent de sécurité de la Maison Blanche. 

Le plus jeune des deux bergers allemands, Major, âgé de 3 ans, a eu des comportements agressifs, en chargeant le personnel et des agents de sécurité de la Maison Blanche. Cette information a été rapportée par CNN, lundi 8 mars. Deux sources anonymes ont évoqué un "incident de morsure". Aucun blessé à la Maison Blanche mais l’épisode a cependant été pris au sérieux par Joe Biden.


Joe Biden et sa femme Jill avaient adopté Major dans un refuge pour animaux en novembre 2018. Il était le premier chien de refuge à avoir vécu à la Maison Blanche. Une vie présidentielle qui aura duré 2 mois.

Une installation qui avait suscité des inquiétudes

Il n’a pas été possible de savoir quand ou si les chiens seraient autorisés à revenir mais dans une interview le mois dernier, Jill Biden faisait déjà part de ses inquiétudes sur NBC concernant l’installation des chiens dans leur nouvelle maison à Washington.

À lire aussi

"Ils doivent prendre l’ascenseur, auquel ils ne sont pas habitués, et ils doivent sortir sur la pelouse sud avec beaucoup de gens qui les regardent. C’est donc ce qui m’obsède : que tout le monde s’installe et reste calme".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/