2 min de lecture Économie

Les bourses ont vécu "une véritable correction", explique François Lenglet

ÉDITO - La chute des bourses a été importante sur l'année 2018. Le mois de décembre a été le pire depuis les années 1930.

LENGLET 245300
François Lenglet et Laure-Hélène de Vriendt

Les boursiers sont comme fous, alternant les fortes baisses et les hausses. Les montagnes russes des derniers jours ne doivent pas faire oublier la tendance : jusqu'à Noël, le mois de décembre a été le plus mauvais décembre depuis les années 1930. Sur l'année, la bourse de New York aura fait moins 6%, le CAC 40 est à -12% sur l'année, l'Allemagne est à -18 et on a -15 à Hong Kong.

En réalité, si on prend le point le plus élevé des marchés mondiaux, la chute est plus importante encore et il s'agit d'une véritable correction. L'explication principale est que l'ère de l'argent facile est finie : une banque centrale est comme un climatiseur et voilà que la banque centrale américaine se met à faire du froid, car elle considère que l'économie américaine risque la surchauffe, donc elle relève ses taux d’intérêt. 

Au même moment, la banque centrale européenne change elle aussi de politique et cesse ses mesures exceptionnelles mises en place pour aider la zone euro à sortir de la crise. Moins de soutien de l'économie veut dire moins de profits potentiels pour les entreprises du côté des boursiers donc on vend, donc les cours chutent. 

À lire aussi
Economie : l'huile d'olive italienne menacée de disparition (illustration) économie
Italie : l'huile d'olive, "or vert" du pays, menacée de disparition

Des gadins pour les stars technologiques

On a vu aussi les stars technologiques prendre des gadins en fin d'année. Apple a perdu 35% par rapport à son plus haut de l'automne, et Amazon près de 30%. Il y a eu une bulle sur toute la Silicon Valley américaine et sur les Gafa, qui avaient atteint des cours boursiers complètement délirants. Les dernières semaines ont en partie corrigé cela.  

Il y a peut-être aussi le sentiment chez les investisseurs que les technologies de l'avenir ne naîtront plus toutes forcément en Californie, mais en Chine. La confrontation entre les États-Unis et la Chine est montée en puissance cette année : les deux empires sont engagés dans une rivalité technologique et tout cela promet une année boursière 2019 turbulente, à l'image de la fin de l'année 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Vidéo Bourse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796086227
Les bourses ont vécu "une véritable correction", explique François Lenglet
Les bourses ont vécu "une véritable correction", explique François Lenglet
ÉDITO - La chute des bourses a été importante sur l'année 2018. Le mois de décembre a été le pire depuis les années 1930.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-bourses-ont-vecu-une-veritable-correction-explique-francois-lenglet-7796086227
2018-12-31 09:06:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/so0DdghjWJmklCmM_XcCPQ/330v220-2/online/image/2018/0625/7793867665_le-cac-40-est-l-indice-phare-de-la-bourse-de-paris.jpg