3 min de lecture États-Unis

"Donald Trump est en guerre ouverte avec la Fed", constate Martial You

ÉDITO - Donald Trump pourrait être tenté de limoger Jérôme Powell, gouverneur de la Fed, car la banque a une vision de l'économie américaine radicalement différente de la sienne.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
"Donald Trump est en guerre ouverte avec la Fed", dit Martial You Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Martial You
Martial You et Laure-Hélène de Vriendt

Donald Trump pourrait être tenté de limoger le gouverneur de la Réserve Fédérale américaine Jerome Powell dont il avait soutenu la nomination en février dernier. Le président américain est en guerre ouverte avec la Réserve Fédérale américaine, la banque des États-Unis. Pourquoi une telle divergence de point de vue entre Donald Trump et la Fed ?

Il y a deux visions de l'économie américaine radicalement différente. D'un côté, America first de Donald Trump. Il a été élu sur une promesse redonner du travail aux Américains et de la croissance au pays. De l'autre, la Fed, la réserve fédérale, qui a la même mission que la Banque Centrale Européenne, à savoir éviter une croissance trop forte et une inflation galopante. 

C'est bien tout le problème : en remontant ses taux directeurs, la Federal Reserve rend le financement de l'économie (les emprunts des entreprises par exemple) plus chers et elle met le pied sur le frein de la croissance américaine. Une croissance bien supérieure à la nôtre : 3% cette année et encore 2,3% l'an prochain. Mais, bien entendu, une telle perspective ne peut pas satisfaire le président américain.

À lire aussi
Kim Jong-Un et Donald Trump ont échangé une poignée de main historique le 12 juin 2018 diplomatie
Le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un aura lieu fin février

Les États-Unis sont en période de plein emploi

La Fed a-t-elle raison de ralentir la locomotive américaine ? Dans sa logique, oui. Le pays est actuellement en période de plein emploi avec un taux de chômage de 3,7% de la population active contre 9% chez nous. Les entreprises offrent chaque mois plus d'emplois qu'il n'y a de gens qui arrivent sur le marché du travail. On a atteint un niveau de chômage que l'on n'avait pas vu depuis 1969. Evidemment, Donald Trump s'enorgueillit de cela et ne veut pas qu'on revienne en arrière. Mais, pour la Fed, cela veut dire qu'il n'y a plus de tension sur les salaires puisque les américains n'ont pas peur d'être au chômage. Autrement dit, il va y avoir des augmentations et donc un retour de l'inflation au-delà de 2%.

Là où le moment est peut-être mal choisi, c'est que la Fed entre dans un bras de fer avec Donald Trump alors que l'administration fait face à un "shutdown" (elle n'a plus le budget pour payer ses fonctionnaires), à un moment où la guerre commerciale avec la Chine se durcit, à un moment où les marchés financiers dopés aux taux bas doivent repenser leurs stratégies d'investissement. Bref, à un mauvais moment vu depuis la Maison Blanche.

Jamais de limogeage

Donald Trump peut vraiment limoger le gouverneur de la Fed ? Là-dessus, il y a un débat de juristes. Donald Trump lui-même aurait consulté et il n'est pas sûr de pouvoir le faire. D'après plusieurs spécialistes, il en a le pouvoir même si la Réserve Fédérale est sensée être un organisme indépendant. Jérôme Powell est un haut fonctionnaire. Mais cela n'a jamais eu lieu et ce serait sans doute un précédent assez traumatisant pour les marchés financiers. Mais, vous me direz, Donald Trump nous a habitué à être assez atypique.

Cette crise à la tête des États-Unis entre le pouvoir politique et le pouvoir économique, ça peut avoir des conséquences sur l'Europe ? Pour l'instant, non. On le voit, ces incertitudes pèsent sur les marchés financiers. Le Standard and Poor's de Wall Street a connu son pire mois de décembre depuis 1931. Paris aussi est chahuté depuis quelques jours. Les entreprises avaient pris l'habitude de racheter leurs propres actions sur les marchés grâce aux taux d'intérêts très bas. Mais ça ne concerne pas l'économie réelle.

En Europe, malheureusement, nous n'avons pas les problèmes de riche de Donald Trump et de la Fed. L'inflation va rester faible et la croissance assez molle. La Banque Centrale va donc rester prudente et maintenir ses taux bas encore quelques temps. Et c'est tant mieux pour la France. Car le jour où les taux remonteront, cela va nous coûter très cher. La France verse plus de 40 milliards d'intérêts par an pour financer sa dette. Le budget annuel du ministre du logement. Chaque remontée de taux se chiffrera en millions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Taxes Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796038799
"Donald Trump est en guerre ouverte avec la Fed", constate Martial You
"Donald Trump est en guerre ouverte avec la Fed", constate Martial You
ÉDITO - Donald Trump pourrait être tenté de limoger Jérôme Powell, gouverneur de la Fed, car la banque a une vision de l'économie américaine radicalement différente de la sienne.
https://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-est-en-guerre-ouverte-avec-la-fed-dit-martial-you-7796038799
2018-12-25 11:11:02
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HE0uMho-HWgx0J2fouNpNg/330v220-2/online/image/2018/1208/7795855855_donald-trump-sur-la-pelouse-de-la-maison-blanche-vendredi-7-decembre-2018.jpg