2 min de lecture États-Unis

Le Trump International Hotel, à Washington, bientôt en vente?

Une cession du bail du bâtiment est à l'étude sur fond de critiques récurrentes de mélange des genres et de conflits d'intérêt.

Le Trump International Hotel à Washington
Le Trump International Hotel à Washington Crédit : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

C'est l'autre pied-à-terre du président Trump à Washington. Le Trump International Hotel, situé dans le centre de la capitale américaine, à deux pas de la Maison Blanche, pourrait bientôt changer de mains. 

La Trump Organization étudie en effet une possible cession du bail de ce bâtiment, sur fond de critiques récurrentes de mélange des genres et de conflits d'intérêt. Selon Eric Trump, fils du président des Etats-Unis et vice-président de la Trump Organization, un agent immobilier a été chargé de se pencher sur le dossier.

"Depuis que nous avons ouvert nos portes, nos avons reçu beaucoup de marques d'intérêt pour cet hôtel, et en tant que promoteurs immobiliers, nous sommes toujours disposés à étudier différentes options", a-t-il déclaré vendredi au Wall Street Journal.

Des critiques récurrentes

Selon Eric Trump, cette décision serait aussi liée aux critiques récurrentes dont son père fait l'objet. Le milliardaire républicain est accusé d'y réaliser des profits du fait de sa fonction présidentielle, qui encouragerait les délégations étrangères à y descendre lors de leurs visites à Washington.

À lire aussi
Des pigeons coiffés comme des cow-boy faits divers
États-Unis : des pigeons coiffés de chapeaux de cow-boy repérés à Las Vegas

"Les gens s'insurgent que nous fassions autant d'argent avec cet hôtel, alors nous pourrions être prêts à vendre", a affirmé son fils. La Trump Organization, qui chapeaute les activités du magnat de l'immobilier, a signé en 2013 un bail de 60 ans avec l'agence en charge du patrimoine de l'Etat fédéral (General Services Administration) pour transformer l'ancien quartier général de la poste en hôtel de luxe.

Polémique avec le G7

L'établissement a ouvert ses portes à l'automne 2016, peu avant l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Ce dernier n'a pas cédé la Trump Organization après son élection. Il a chargé ses deux fils, Eric et Donald Jr, d'en prendre la direction.

La Maison Blanche a annoncé mi-octobre qu'elle avait retenu l'un des clubs de golf de la Trump Organization, en Floride, pour accueillir le prochain sommet du G7 en 2020.
Face au gigantesque tollé suscité par cette décision, y compris dans le camp républicain, Donald Trump a finalement fait machine arrière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Hôtel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants