1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le journal de 7h - Manchester : le profil du suspect passé au crible
3 min de lecture

Le journal de 7h - Manchester : le profil du suspect passé au crible

REPLAY - Selon plusieurs médias britanniques, Abedi était un Britannique né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Kadhafi.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 7h - Manchester : le profil du suspect passé au crible
11:14

L'enquête progresse, au lendemain de l'attentat suicide à l'Arena Manchester qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. "L'homme soupçonné d'avoir commis l'atrocité de la nuit dernière a été identifié sous le nom de Salman Abedi, 22 ans", a déclaré le commissaire de police Ian Hopkins. La veille, les autorités ont perquisitionné la maison en brique rouge du suspect. Né à Manchester de parents d'origine libyenne, le jeune homme est décrit par ses voisins comme discret. Les enquêteurs tentent désormais de déterminer si Salman Abedi a bénéficié d'aide pour commettre cet attentat.

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé mardi 23 mai que l'état d'alerte terroriste était porté à son niveau maximal après l'attentat suicide de Manchester. "Nous ne pouvons ignorer la possibilité qu'un groupe d'individus plus large soit lié à l'attentat de Manchester", a déclaré Theresa May, qui a également annoncé le déploiement de l'armée pour épauler la police.

À écouter également dans ce journal :

- Emmanuel Macron a profité mardi 23 mai de sa rencontre avec les partenaires sociaux pour leur exposer son agenda des 12 prochains mois, avec notamment la réforme du marché du travail, puis de l'assurance chômage, et enfin du système des retraites. Le chef de l'État leur a d'abord confirmé, pour son projet de réforme du marché du travail par ordonnances, les grandes lignes du calendrier prévu, à savoir une ratification des ordonnances "d'ici la fin de l'été, c'est-à-dire, si on veut être puriste, le 21 septembre".

- Le Canard Enchaîné du mercredi 24 mai s'interroge sur certaines pratiques de Richard Ferrand. Le ministre de la Cohésion des Territoires est cité pour des faits qui remontent à l'époque où l'ancien député socialiste du Finistère était à la tête des Mutuelles de Bretagne. En 2011, l'organisme à but non lucratif cherche un local et choisit de s'installer dans celui d'une société civile immobilière dénommée Saca. Sauf que la gérante de cette entreprise n'est autre que la compagne de Richard Ferrand. L'accord des Mutuelles lui permet même de décrocher, du même coup, un prêt bancaire avantageux pour rénover les lieux.

À lire aussi

- Donald Trump, est arrivé mardi 23 mai à Rome, sa première étape européenne depuis qu'il est président des États-Unis, pour une rencontre avec le pape François, mercredi 24 mai.

Législatives 2017 : Benoît Hamon soutient Michel Nouaille, candidat PCF opposé à Manuel Valls dans la première circonscription de l'Essonne pour les législatives des 11 et 18 juin, a indiqué mardi à l'AFP l'entourage de l'ancien candidat PS à la présidentielle.

- Le tribunal de commerce de Poitiers rendra mercredi sa décision sur la situation de l'équipementier automobile GM&S Industry (283 salariés), menacé de liquidation et dont les salariés creusois se battent pour obtenir un sursis en vue d'une reprise, a indiqué l'avocat des salariés qui table sur une "probable" prolongation du redressement judiciaire.

- Médias : le CSA a annoncé mardi 23 mai l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8 après avoir reçu plus de 25.000 plaintes de téléspectateurs au sujet d'un canular jugé homophobe de l'animateur vedette de la chaîne, Cyril Hanouna, également lâché par une cinquantaine d'annonceur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/