1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le journal de 12h30 - Chine : levée de l'embargo sur la viande bovine française
1 min de lecture

Le journal de 12h30 - Chine : levée de l'embargo sur la viande bovine française

Interdite sur le territoire chinois depuis 2001, la viande bovine française pourra de nouveau y être importée. Un marché considérable pour les éleveurs.

Un rayon de viande bovine dans un supermarché (illustration)
Un rayon de viande bovine dans un supermarché (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Le journal de 12h30 - Chine : levée de l'embargo sur la viande bovine française
22:27
Christelle Rebière & Stéphane Carpentier & La rédaction numérique de RTL

Les Chinois vont désormais pouvoir préparer leurs plats avec du bœuf français. Après 17 ans d'embargo, Édouard Philippe et son homologue chinois viennent de lever l'interdiction de viande bovine en Chine, une décision très attendue. Depuis la crise de la vache folle, les autorités chinoises refusaient catégoriquement toute importation de la viande bovine française.

L'accord a été signé officiellement au Grand Palais du Peuple à Pékin. "Ces accords sur lesquels les deux chefs d'état s'étaient engagés aujourd’hui permettront aux consommateurs chinois d'apprécier la qualité du terroir français", a déclaré le Premier ministre. C'est un marché considérable qui s'ouvre pour les éleveurs français. Les premiers steaks et entrecôtes origine France devraient arriver dès le mois de septembre sur les tables des Chinois. 

À écouter également dans ce journal :

Société. Dix personnes qui voulaient cibler des musulmans ont été arrêtées. Guy, un ancien policier reconverti en brocanteur depuis plusieurs années maintenant, est soupçonné d'être le chef de file du groupuscule secret.

International. Un navire d'une ONG allemande attend en Méditerranée de pouvoir accoster quelque part. Son cofondateur en appelle à la France, disant avoir été refusé par les Pays-Bas et l'Italie. Faute de solution, le Lifeline pourrait prendre la direction de l'Espagne. 

Justice. On le présente comme "le violeur des balcons". Un homme de 35 ans comparait depuis ce matin devant la cour d'Assises du Vaucluse. Il est jugé pour 6 viols et 4 tentatives. Seules 3 femmes ont trouvé en elles le courage d'assister au procès. "On n'a pas idée de l'importance du préjudice et de la souffrance subie par ces femmes", a déclaré leur avocat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/