1 min de lecture Catastrophe

Le cyclone Bulbul fait 20 morts en Inde et au Bangladesh

Le Bangladesh et l’Inde ont été frappés par le cyclone Bulbul. Les autorités ont dénombré dimanche 10 novembre 20 morts et deux millions de personnes déplacées.

Le cyclone Bulbul a frappé le Bangladesh et l'Inde, faisant 20 morts
Le cyclone Bulbul a frappé le Bangladesh et l'Inde, faisant 20 morts Crédit : MUNIR UZ ZAMAN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des pluies torrentielles et des vents violents atteignant les 120 km/h… le cyclone Bulbul a dévasté une partie du Bangladesh et de l’Inde, causant le décès de 20 personnes. Deux millions de Bangladais ont été contraints de passer la nuit dans des refuges anti-tempêtes, ont communiqué les autorités dimanche 10 novembre. Les aéroports et ports des régions ont été contraints de fermer.

En Inde, 12 personnes ont perdu la vie, dans l'Etat du Bengale-occidental, dans l’est du pays, et dans l'Etat voisin d'Odisha, au nord-est. Du côté du Bangladesh, 2.1 millions de personnes ont été évacuées. Huit personnes ont été tuées, dont cinq par des arbres, vingt autres sont blessées et cinq ont été portées disparues après le naufrage d’un chalutier sur la rivière Meghna, au sud du territoire.

Le Bangladesh, théâtre de cyclones récurrents

Environ 4.000 maisons constituées de boue et de tôle ont été détériorées. Des arbres déracinés sont tombés sur les routes, bloquant l’accès de la région côtière de Khulna, la plus gravement touchée par le drame. 

Le cyclone Bulbul est passé par la région des Sundarbans, entre les deux pays, habitat du tigre du Bengale et abritant la plus grande forêt de mangroves du monde. Mais "les mangroves ont protégé la côte en atténuant l'impact de la tempête", a précisé à l’AFP Ayesha Khatun, responsable adjointe des services météorologiques bangladais. Le Bangladesh est souvent touché par des cyclones, qui ont fait des centaines de milliers de morts ces dernières décennies. 

Lire la suite
Catastrophe International Cyclone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants