1 min de lecture Fessée

La France viole le traité interdisant les châtiments corporels envers les enfants

Le droit français "ne prévoit pas d'interdiction suffisamment claire, contraignante et précise", ni par la loi ni par la jurisprudence, estime le Comité européen des droits sociaux.

La France devra modifier sa législation sur les châtiments corporels comme la fessée (illustration)
La France devra modifier sa législation sur les châtiments corporels comme la fessée (illustration) Crédit : Bundesarchiv Bild / CC-BY-SA
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La France viole la Charte sociale européenne en n'interdisant pas de manière "suffisamment claire" les châtiments corporels infligés aux enfants, comme la fessée, a tranché un organe du Conseil  de l'Europe dans une décision publiée mercredi.

Le droit français "ne prévoit pas d'interdiction suffisamment claire, contraignante et précise", ni par la loi ni par la jurisprudence, a estimé le Comité européen des droits sociaux (CEDS), déplorant notamment qu'une "incertitude subsiste" sur l'existence d'un "droit de correction" reconnu par la justice française.

Déjà la troisième condamnation de la France sur la fessée

Ce flou constitue une "violation" de la Charte sociale européenne, aux yeux des experts du CEDS, gardiens attitrés de ce traité contraignant pour les Etats  membres du Conseil de l'Europe l'ayant ratifié, selon leur décision. Ce rappel à l'ordre n'est pas inédit - le même comité a déjà par trois fois constaté que le droit français violait la Charte -, mais cette nouvelle décision découle pour la première fois de la réclamation d'une ONG, l'association pour la protection des enfants Approach, basée à Londres. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fessée Droit des enfants Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants