2 min de lecture Corée du Nord

La Corée du Nord confirme le tir au-dessus du Japon, condamné "fermement" par l'ONU

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un prévient qu'il y aura "d'autres essais de fusées balistiques dans l'avenir".

Photo du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un fournie par l'agence de presse officielle du régime, le 1er décembre 2014
Photo du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un fournie par l'agence de presse officielle du régime, le 1er décembre 2014 Crédit : AFP PHOTO / KCNA VIA KNS
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Quelques heures après les réactions du Japon, de la Corée du Sud et des États-Unis, Pyongyang a confirmé mercredi 30 août avoir tiré la veille un missile balistique de portée intermédiaire au-dessus du Japon. L'engin a "a touché avec précision sa cible dans les eaux du Pacifique nord", a annoncé mercredi l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. Le lancement a été supervisé par Kim Jong-Un, le leader nord-coréen. 

C'est la première fois que la Corée du Nord admet avoir tiré un missile au-dessus de l'archipel japonais. Le pays avait déjà tiré deux fusées qui avaient survolé le Japon, en 1998 et en 2009, mais il avait déclaré qu'il s'agissait d'engins civils destinés au lancement de satellites.


Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné mardi "fermement" et de manière unanime le tir de la Corée du Nord, dans une déclaration approuvée après trois heures de réunion. À l'issue de cette session convoquée en urgence à la demande des États-Unis et du Japon, l'ambassadeur japonais auprès des Nations unies a laissé entendre qu'une nouvelle résolution prévoyant des sanctions pourrait suivre cette déclaration : la prochaine étape commence maintenant. On ne peut en prédire l'issue mais j'espère bien sûr une résolution forte après cette déclaration", a affirmé Koro Bessho. 

À lire aussi
Les deux Corées vues par un photographe de l'AFP Corée du Nord
Sommet intercoréen : les portraits parlants de Coréens du Sud et du Nord

Les États-Unis et le Japon réagissent

Peu après le tir du missile, le Premier ministre japonais Shinzo Abe avait dénoncé une "menace grave et sans précédent" ainsi qu'un "tir inacceptable" qui "nuit considérablement à la paix et la sécurité de la région". Il avait ajouté s'être entretenu pendant 40 minutes avec Donald Trump au téléphone, avait qui il avait convenu "d'augmenter la pression sur la Corée du Nord". 

Selon des sources diplomatiques, l'ONU garde en réserve de nouvelles possibilités de sanction. Elles viendraient s'ajouter à la dernière salve de sanctions, datées du début du mois d'août et visant à priver la Corée du Nord d'un tiers de ses recettes d'exportation. Du côté de Pyongyang, on se défend d'une agressivité trop marquée : "L'essai n'a pas eu d'impact sur la sécurité des pays voisins", a assuré KCNA. Le dirigeant nord-coréen, cité par l'agence, a néanmoins prévenu qu'il y aurait "d'autres essais de fusées balistiques dans l'avenir avec le Pacifique comme cible". La Corée du Nord a par ailleurs invoqué le droit à l'autodéfense face aux "intentions hostiles" des États-Unis. 

KCNA a également expliqué que le lancement a été fixé au 29 août afin de marquer le 107e anniversaire du traité de 1910 entre le Japon et la Corée aux termes duquel Tokyo avait colonisé la péninsule coréenne. Kim Jong-Un a ainsi "exprimé la rancœur contenue depuis longtemps du peuple coréen" contre "les cruels habitants de l'archipel japonais insensibles au sanglant 29 août".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord Kim Jong-Un États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789885746
La Corée du Nord confirme le tir au-dessus du Japon, condamné "fermement" par l'ONU
La Corée du Nord confirme le tir au-dessus du Japon, condamné "fermement" par l'ONU
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un prévient qu'il y aura "d'autres essais de fusées balistiques dans l'avenir".
https://www.rtl.fr/actu/international/la-coree-du-nord-confirme-le-tir-au-dessus-du-japon-condamne-fermement-par-l-onu-7789885746
2017-08-30 05:30:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PY8H3ndp2GF810Q9tMPIow/330v220-2/online/image/2014/1203/7775713372_photo-du-dirigeant-nord-coreen-kim-jong-un-fournie-par-l-agence-de-presse-officielle-du-regime-le-1er-decembre-2014.jpg