1 min de lecture Asie

Kazakhstan : au moins 12 morts dans le crash d'un avion

Au moins 12 personnes sont mortes dans un accident d'avion au Kazakhstan, vendredi 27 décembre. Avec à son bord 100 passagers, l'avion de ligne s'est écrasé peu après son décollage.

Le nez de l'avion de la compagnie Bek Air encastré dans une maison
Le nez de l'avion de la compagnie Bek Air encastré dans une maison Crédit : Capture d'écran Twitter Rebecca Rambar
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Un avion de ligne avec 100 personnes à bord s'est écrasé peu après son décollage d'Amalty, principale ville du Kazakhstan, ce vendredi 27 décembre. Si le premier bilan déclarait que 9 personnes étaient décédées, un deuxième de la mairie de la ville fait office d'au moins 12 morts et de 17 blessés

"17 patients sont hospitalisés dans un état extrêmement grave, 8 personnes sont mortes sur les lieux", a indiqué l'administration d'Amalty dans un précédent bilan. Huit enfants avec "des traumatismes multiples" ont été pris en charge par les secours. Le vol devait rejoindre la capitale du pays Nour-Soultan, avec, à son bord, 95 passagers et 5 membres d'équipage. 

L'avion est tombé "dans une zone habitée", a précisé le comité des Situation d'urgences, en charge des secours. L'accident a eu lieu près de Kzyl-tu, une localité au nord-est de l'aéroport de l'ancienne capitale kazakhe, cœur économique du pays. 

Les raisons de l'accident encore inconnues

Le ministère des Transports de l'ex-république soviétique d'Asie centrale a précisé que l'avion de la compagnie Bek Air a perdu "de l'altitude au décollage et a tapé un mur en béton. Il a percuté une structure de deux étages". Des images diffusées par la comité des Situations d'urgence montrent l'appareil brisé au moins en deux, avec le nez encastré dans une maison de deux étages partiellement détruite.

À lire aussi
Une jeune femme portant un masque chirurgical pour se protéger du coronavirus. santé
Coronavirus : l'Asie face à une deuxième vague de contaminations

Les raisons de l'accident sont pour l'instant inconnues. Dans un message de condoléances sur twitter, le président Kassym-Jomart Tokaïev a assuré que "ceux responsables seront punis sévèrement en conformité avec la loi". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asie Avions Crash
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants