2 min de lecture Pacifique

Japon : l'incroyable périple d'un bateau de pêche disparu lors du tsunami de 2011

VU DANS LA PRESSE - La petite embarcation, réapparue en décembre au large de l’île de Hachijo au terme d'un voyage de neuf ans et neuf mois, a parcouru le Pacifique de long en large.

Un homme promène son chien devant les débris du tsunami à Minamisanriku (Japon), en avril 2011
Un homme promène son chien devant les débris du tsunami à Minamisanriku (Japon), en avril 2011 Crédit : KAZUHIRO NOGI / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Son périple aura duré près de dix ans. Un bateau de pêche est réapparu sur les côtes japonaises après avoir été emporté par le terrible tsunami de 2011, qui a tué plusieurs milliers de personnes et déclenché une catastrophe nucléaire inédite, ont rapporté nos confrères du Guardian, mardi 15 décembre 2020.

La frêle embarcation a été découverte au large de l'île de Hachijo au début du mois de décembre, à 650 kilomètres de la ville de Kesennuma, son lieu de disparition. Son voyage aura duré neuf ans et neuf mois, quasi-décennie durant laquelle le bateau a erré dans le Pacifique, s'approchant même, suppute le quotidien britannique, des cotes américaines.

Une entreprise de pêche locale a confirmé que le bateau en fibre de verre de 5,5 mètres de long appartenait bien à la flottille de Kesennuma. La société a dû se baser sur la plaque d'immatriculation de l'embarcation, méconnaissable après une si longue errance. L'intérieur de la barque était en effet recouvert de corail, ce qui a permis aux chercheurs de deviner son périple.

De nombreux objets à la dérive

Un expert local cité par le journal Mainichi shinbun pense que le bateau a pu être chahuté à travers le Pacifique jusqu'à une zone proche de la côte ouest américaine, après quoi il aurait filé en Asie du Sud-Est. L'embarcation aurait ensuite été escortée "chez elle", au Japon, à la faveur du courant de Kuroshio.

À lire aussi
insolite
États-Unis : collègues et amies, elles découvrent qu'elles sont sœurs

À l'instar du petit bâtiment de pêche, de nombreux objets ont traversé le Pacifique de long en large après le tsunami, dont la puissance a contribué à la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. En avril 2012, un couple vivant sur l'île de Middleton, dans le golfe d'Alaska, a ainsi trouvé un ballon de football appartenant à une école d'Iwate, l'une des trois préfectures les plus durement touchées par le tsunami. Le même mois, un garde-côte américain a coulé un bateau de pêche dans le golfe d'Alaska qui avait dérivé du Japon, après l'avoir jugé dangereux pour la navigation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pacifique Mer Pêche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants