1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Shimon Peres, l'ancien président israélien, est mort à l'âge de 93 ans
2 min de lecture

Shimon Peres, l'ancien président israélien, est mort à l'âge de 93 ans

Hospitalisé depuis le 13 septembre dernier, l'ancien président et Premier ministre d'Israël est décédé dans la nuit de mardi à mercredi 28 septembre.

Le président israélien et Nobel de la Paix Shimon Peres, le 27 novembre 2013 à Mexico
Le président israélien et Nobel de la Paix Shimon Peres, le 27 novembre 2013 à Mexico
Crédit : AFP / ALFREDO ESTRELLA
Avi Pazner, proche de Shimon Peres et ancien ambassadeur d'Israël en France
00:58
Rafi Walden , gendre et médecin personnel de Shimon Peres
00:32
Claire Gaveau & AFP

Shimon Peres, l'une des figures politique marquantes d'Israël et Prix Nobel de la paix, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi 28 septembre des suites d'un accident vasculaire cérébral, selon son médecin Rafi Walden. Il avait 93 ans. Hospitalisé  près de Tel Aviv, ce dernier se trouvait entre la vie et la mort depuis plusieurs le 13 septembre. L'ancien chef de l'État, qui avait déjà été hospitalisé en janvier 2016 pour deux alertes cardiaques en l'espace de 10 jours, était hospitalisé à Tel-Hashomer de Ramat Gan, le plus grand établissement israélien. 

Barack Obama a salué sa mémoire, soulignant qu'il n'avait jamais cessé de croire en la paix. François Hollande a quant à lui rendu hommage à "un ami fidèle" de la France et "fervent défenseur de la paix". "Shimon Peres appartient désormais à l'Histoire, qui a été la compagne de sa longue vie", a écrit le chef de l'État. "Shimon Peres, une conscience pour l'humanité, un bâtisseur de paix infatigable vient de nous quitter... Le monde est en deuil", écrit le Premier ministre Manuel Valls sur son compte Twitter. 

Le dernier survivant de la génération des pères fondateurs d'Israël

Après l'annonce de son AVC, ses proches avaient reçu des marques de sympathie du monde entier, notamment du pape François, du président américain Barack Obama, de la famille Clinton, de Donald Trump, de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair et du président russe Vladimir Poutine. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon lui avait souhaité "un prompt et complet rétablissement", ajoutant que Shimon Peres avait été "infatigable dans sa quête de la paix entre les Israéliens et les Palestiniens"

Né en 1923 en Biélorussie, celui qui fut président de l'État hébreu entre 2007 et 2014 et Premier ministre d'Israël, est notamment connu pour avoir été un artisan des accords d'Oslo signés avec la Palestine au cours de la décennie 1990. Pour ces accords de paix entre autres, il avait été récipiendaire du prix Nobel de la Paix en 1994, au même titre que Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Ces accords, qui jetaient les bases de l'autonomie palestinienne, n'ont plus été appliqué après 2000 et l'éclatement de la seconde Intifada. Shimon Peres est le dernier survivant de la génération des pères fondateurs d'Israël en 1948.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/