2 min de lecture Diplomatie

Iran : les États-Unis réclament des sanctions de l'ONU

Les États-Unis ont accusé l'Iran de fournir des missiles aux rebelles Houthis, malgré l'embargo sur les armes au Yémen.

Donald Trump annonçant le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, le 8 mai 2018
Donald Trump annonçant le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, le 8 mai 2018 Crédit : AFP / SAUL LOEB
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Les États-Unis ont appelé mercredi 27 juin leurs partenaires du Conseil de sécurité à sanctionner l'Iran en représailles à son "comportement malveillant" au Moyen-Orient, lors d'une réunion consacrée à l'application de l'accord nucléaire iranien. "Face à un pays qui viole continuellement les résolutions de ce Conseil, nous devons impérativement décider de conséquences significatives", a dit l'ambassadeur adjoint des États-Unis à l'ONU, Jonathan Cohen. 

Et de poursuivre : "C'est pourquoi nous exhortons les membres de ce Conseil à se joindre à nous pour imposer des sanctions ciblant le comportement malveillant de l'Iran" au Moyen-Orient. Ces déclarations ont agité cette première réunion du Conseil de sécurité depuis l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord nucléaire conclu avec Téhéran. 

Vers "une course aux armes nucléaires" ?

Lors de son intervention, Jonathan Cohen a une nouvelle fois accusé l'Iran de fournir des missiles à la rébellion Houthi au Yémen, en violation d'un embargo international sur les armes. Dans un récent rapport, l'ONU a reconnu que des éléments de missiles tirés vers l'Arabie saoudite avaient été fabriqués en Iran. Elle a toutefois précisé ne pas être en mesure de dire s'ils avaient été livrés avant ou après l'imposition au Yémen d'un embargo sur les armes en juillet 2016. 

À lire aussi
Le Premier ministre éthiopien et le président érythréen rouvrent l'ambassade d'Érythrée en Éthiopie, le 16 juillet 2018 afrique
La réconciliation entre l'Érythrée et l'Éthiopie symbolisée par le 1er vol depuis 20 ans

"Démanteler un accord nucléaire qui fonctionne ne nous met certainement pas dans une meilleure position pour discuter des autres problèmes", a rétorqué le représentant de l'Union européenne auprès de l'ONU, Joao Vale de Almeida, en évoquant les activités balistiques de Téhéran et le développement de son influence au Moyen-Orient. 

"La pleine application (de l'accord nucléaire) empêche une course aux armes nucléaires dans la région", a-t-il ajouté, en regrettant la décision de retrait des États-Unis. Avant d'ajouter que "l'Union européenne appelle à nouveau la communauté internationale à soutenir cet engagement commun entériné de manière internationale. 

Un front-uni qui s’avérerait essentiel au Moyen-Orient. "L'effondrement de cet acquis majeur marquerait un grave retour en arrière pour la région, pour le régime de non-prolifération mais aussi pour notre sécurité à tous, qui serait potentiellement lourd de conséquences", a renchéri l'ambassadeur français François Delattre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie États-Unis ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793898560
Iran : les États-Unis réclament des sanctions de l'ONU
Iran : les États-Unis réclament des sanctions de l'ONU
Les États-Unis ont accusé l'Iran de fournir des missiles aux rebelles Houthis, malgré l'embargo sur les armes au Yémen.
https://www.rtl.fr/actu/international/iran-les-etats-unis-reclament-des-sanctions-de-l-onu-7793898560
2018-06-28 00:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B-3vBRNid-rix6KtPiaagA/330v220-2/online/image/2018/0509/7793316934_donald-trump-annoncant-le-retrait-des-etats-unis-de-l-accord-sur-le-nucleaire-iranien-le-8-mai-2018.jpg