1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : pourquoi la visite du pape François en mars est-elle si importante ?
2 min de lecture

Irak : pourquoi la visite du pape François en mars est-elle si importante ?

ÉCLAIRAGE - Le pape François se rendra en Irak en mars 2021, une première historique pour un souverain pontife.

Le pape François au Vatican, le 28 octobre 2020.
Le pape François au Vatican, le 28 octobre 2020.
Crédit : Tiziana FABI / AFP
William Vuillez & AFP

En mars 2021, le pape François effectuera son premier voyage depuis le début de la pandémie et ce sera dans un pays inédit : en Irak. C'est la première fois de l'histoire qu'un souverain pontife se rend dans le pays. Cette visite, du 5 au 8 mars 2021, comprendra "Bagdad, la plaine d'Ur liée à la mémoire d'Abraham, la ville d'Erbil, ainsi que Mossoul et Qaraqosh dans la plaine de Ninive", a annoncé le porte-parole du Vatican dans un communiqué.

De son côté, le ministère irakien des Affaires étrangères a déclaré que ce voyage inédit "symbolise un message de paix pour l'Irak et pour toute la région". Pour cause, plusieurs régions où se rendra le pape, sont très symboliques. La plaine de Ninive avait été occupée par l'État islamique entre 2014 et 2017. La communauté chrétienne n'y est jamais revenue en grand nombre, car les tensions entre groupes armés restent importantes.

De plus, aucune personnalité gouvernementale étrangère ne s'est rendue à Mossoul depuis plus de cinq ans. "Le programme du voyage sera publié ultérieurement, en tenant compte de l'évolution de la crise sanitaire mondiale", a précisé le Vatican.

Une volonté plusieurs fois exprimée

Cette visite en Irak sera donc la première pour un pape. En décembre 1999, Jean-Paul II avait prévu de s'y rendre mais ce projet ne s'était pas concrétisé après des négociations avec l'ancien président Saddam Hussein. Avant la pandémie du coronavirus, le pape François avait exprimé clairement son désir de se rendre dans ce pays, dont il évoque régulièrement la population "martyrisée" par la guerre. En juin 2019, il avait déjà exprimé sa "volonté" de se rendre en Irak en 2020 et avait ensuite reçu au Vatican en janvier dernier le président irakien Barham Salih.

Premier voyage depuis novembre 2019

À lire aussi

L'annonce du voyage arrive donc comme une surprise de la part du souverain pontife qui aura 84 ans le 17 décembre prochain. En 2019, il avait fait un nombre record de sept déplacements à l'étranger, visitant onze pays sur quatre continents, en terminant par la Thaïlande et le Japon en novembre. Son dernier voyage puisque en 2020, sa seule visite officiellement annoncée à Malte, sur la thématique des migrants, avait été annulée pour cause de pandémie.

Sa visite en Irak auprès d'une population chrétienne qui se fait désormais rare, permettra aussi au pape de réaffirmer sa volonté de dialogue avec l'islam. Dans un discours sur la paix, prononcé en octobre à Rome devant un parterre de responsables de toutes les grandes religions, le pape argentin avait estimé que "les religions sont au service de la paix et non des spectateurs inertes du mal de la guerre et de la haine".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/