1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : "Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie", affirme le porte-parole du ministère des Armées
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : "Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie", affirme le porte-parole du ministère des Armées

Hervé Grandjean, le porte-parole du ministère des Armées, affirme que "ni la France, ni l'Europe, ni l'Otan n'agite une menace d'attaque militaire contre la Russie".

Un soldat en périphérie de Kiev, en Ukraine, le 26 février 2022
Un soldat en périphérie de Kiev, en Ukraine, le 26 février 2022
Crédit : Daniel LEAL / AFP
INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : "nous ne sommes pas en guerre contre la Russie", affirme le porte-parole du ministère des Armées
00:10:32
Julien Sellier & Sandra Cazenave

L'offensive russe est présente sur tous les fronts en Ukraine, depuis le Donbass, la Crimée, ainsi que sur les régions de Kiev et Kharkiv qui sont bombardées, affirme Hervé Grandjean, le porte-parole du ministère des Armées au micro de RTL, mardi 1er mars. "On constate une progression plus lente que celle anticipée par la Russie, et on peut l'attribuer à la valeur de défense des Ukrainiens", ajoute celui qui félicite leur bravoure et leur courage.

Hervé Grandjean a également réagi aux propos tenus ce matin par Bruno Le Maire. Ce dernier avait déclaré : "Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie", avant de rétropédaler quelques heures plus tard. "Le ministre de l'Économie a eu recours à une image", défend le porte-parole du ministère des Armées. "Soyons clair : ni la France, ni l'Europe, ni l'Otan n'agite une menace d'attaque militaire contre la Russie. Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie", a-t-il conclu.

L'armée française mobilisée

Pour contrer cette offensive, des équipements de défense français (casques, gilets pare-balles, trousses de secours...) ont été livrés à l'Ukraine. Le président de la République a également décidé, lors d'un sommet de l'OTAN, une action dans le domaine terrestre et dans le domaine terrien. Quelque 500 militaires français ont été envoyés en Roumanie pour "apporter une garantie de sécurité" dans ce pays "qui pourrait se sentir inquiété". En Estonie, 300 soldats, déjà présents, vont être relevés dans les jours et semaines qui viennent. 

"Dans le domaine aérien, nous assurons la police du ciel de la Pologne. Tous les jours, des patrouilles de Rafale débarquent de Mont-de-Marsan", ajoute Hervé Grandjean. "À la mi-mars, nous ferons de même en Estonie avec quatre Mirage-2000."

À lire aussi

Enfin, le porte-parole du ministère des Armées déconseille fortement aux Français "d'essayer de rejoindre l'Ukraine" pour participer aux combats. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/