1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inquiets par le nouveau gouvernement taliban, les États-Unis le jugeront sur ses actes
1 min de lecture

Inquiets par le nouveau gouvernement taliban, les États-Unis le jugeront sur ses actes

Les Etats-Unis se sont déclarés "préoccupés" ce mardi 6 août par la nomination de certains ministres talibans en Afghanistan et se sont déclarés prêts à juger le gouvernement "sur ses actes".

Joe Biden à la Maison Blanche, le 26 août 2021
Joe Biden à la Maison Blanche, le 26 août 2021
Crédit : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Romain Giraud & AFP

Alors qu'ils ont définitivement quitté l'Afghanistan depuis le 31 août denier, les Etats-Unis se sont déclarés "préoccupés" ce mardi 7 septembre par la nomination de certains ministres talibans, mais se sont déclarés prêts à juger le gouvernement "sur ses actes", et notamment sur sa disposition ou non à laisser les Afghans quitter le pays.

"Nous notons que la liste des noms annoncée est exclusivement composée d'individus membres des talibans ou de leurs proches alliés, et d'aucune femme. Nous sommes également préoccupés par les affiliations et les antécédents de certains de ces individus", a déclaré à Doha un porte-parole du département d'Etat. "Cependant, nous jugerons les talibans sur leurs actes, pas sur leurs mots", a-t-il ajouté.

Les talibans ont en effet nommé ce mardi les principaux ministres de leur gouvernement, dirigé par Mohammad Hassan Akhund, un ancien proche de leur fondateur, le mollah Omar, alors que les manifestations contre leur régime ont pour la première fois pris une tournure mortelle. Dans le gouvernement annoncé, les islamistes, qui s'étaient engagés à former un gouvernement ouvert à d'autres groupes, ont notamment trusté les principaux portefeuilles, et n'ont par ailleurs pas nommé de femme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/