2 min de lecture Faits divers

Inde : une fuite de gaz dans une usine fait au moins onze morts

Au moins onze personnes ont péri et plus d’un millier ont été hospitalisées à la suite d’une fuite de gaz dans une usine chimique du sud-est de l’Inde, ont annoncé, jeudi 7 mai, la police et une source officielle.

 Les sauveteurs évacuent des personnes à la suite d'un incident de fuite de gaz dans une usine de LG Polymers à Visakhapatnam le 7 mai 2020.
Les sauveteurs évacuent des personnes à la suite d'un incident de fuite de gaz dans une usine de LG Polymers à Visakhapatnam le 7 mai 2020. Crédit : AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Une fuite de gaz dans une usine chimique du sud-est de l'Inde a tué jeudi 7 mai au moins onze personnes et entraîné l'hospitalisation d'un millier d'autres, selon un bilan officiel encore provisoire que les autorités redoutent de voir s'alourdir.

La fuite s'est produite au coeur de la nuit dans une usine opérée par LG Polymers, filiale indienne de l'entreprise sud-coréenne LG Chemicals, et implantée en bordure de la ville industrielle et portuaire de Visakhapatnam, dans l'État d'Andhra Pradesh. Des images prises sur place montraient des corps inanimés, d'hommes ou d'animaux, allongés dans la rue ou sur un bord de trottoir. Dans la matinée, de la fumée s'élevait de l'usine.

En fin de matinée heure indienne, le situation était "sous contrôle", a affirmé la maison-mère sud-coréenne de l'usine dans un communiqué, indiquant enquêter pour "connaître l'étendue des dégâts et la cause exacte de la fuite et des décès". Le gaz s'est échappé de deux réservoirs d'une capacité de 5.000 tonnes qui avaient été laissés en l'état en raison du ralentissement de l'activité dû au confinement national, selon la police locale.

3.000 à 4.000 personnes évacuées

L'Inde est confinée à la maison depuis fin mars pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus et de larges pans de son économie tournent au ralenti, voire sont complètement à l'arrêt. Le gaz "avait été laissé là à cause du confinement. Cela a mené à une réaction chimique et de la chaleur est apparue dans les réservoirs, et le gaz a fui à cause de cela", a affirmé Swaroop Rani, une responsable de la police, sans préciser le type exact de ce gaz.

À lire aussi
La ville de Lyon (carte) faits divers
Lyon : des policiers tirent sur un homme qui les menace avec une hache

Appelées vers 03h30 heure locale par des résidents paniqués, les autorités ont évacué 3.000 à 4.000 personnes de villages situés dans un rayon de 1 à 1,5 kilomètre autour de l'usine. "Nous pouvons confirmer six décès jusqu'ici", a déclaré à l'AFP RK Meena, haut responsable de la police de Visakhapatnam. Les hôpitaux de la zone ont admis au moins 1.000 blessés, a indiqué le Dr B K Naik, coordinateur des hôpitaux du district, en disant craindre que le bilan humain ne s'aggrave fortement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gaz Inde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants