1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Hawaï : à Honolulu, une amende pour les piétons accros aux smartphones
1 min de lecture

Hawaï : à Honolulu, une amende pour les piétons accros aux smartphones

La ville d'Honolulu, à Hawaï, ne plaisante plus avec les piétons obnubilés par leur téléphone portable : traverser la rue en regardant le portable coûte 35 dollars.

Une femme traverse la rue en regardant son smartphone à Honolulu, le 24 octobre 2017
Une femme traverse la rue en regardant son smartphone à Honolulu, le 24 octobre 2017
Crédit : AFP / Eugene Tanner
Honolulu : une amende pour les piétons accros aux smartphones
02:57
Hawaï : à Honolulu, une amende pour les piétons accros aux smartphones
03:05
Philippe Corbé & Loïc Farge

Depuis ce mercredi 25 octobre à Honolulu, les piétons qui traversent la rue les yeux fixés sur leurs téléphones peuvent recevoir une amende de 35 dollars (presque 30 euros) la première fois. S'ils recidivent, ce sera 99 dollars (84 euros). Le maire veut que les piétons partagent la responsabilité de la sécurité routière avec les conducteurs de voitures, de camions ou de deux-roues. Honolulu est la première grande ville américaine à prendre cette décision. Mais c'est un idée qui a été envisagée depuis plus d'un an par plusieurs collectivités locales dans plusieurs États. Pour l'instant, beaucoup de mairies hésitent, car elles savent que ce sera très difficile à appliquer. Par exemple, New York préfère pour l'instant multiplier les messages pour alerter sur les risques de cette distraction électronique. 

Quand on analyse les chiffres de la sécurité routière aux États-Unis, on constate que le nombre de piétons morts dans des accidents a fortement augmenté l'an passé (+9%). C'est une tendance régulière depuis dix ans, qui s'accélère même depuis la généralisation des portables, puis des smartphones, surtout dans les grandes villes.

Alors tous ces accidents ne sont pas dus au portable, bien évidemment. Mais selon des études, les gens qui marchent avec les yeux braqués sur leur écran ont quatre fois plus de chance de traverser en dehors des clous, ou bien sans regarder soigneusement des deux côtés. Ils traversent plus lentement quand ils sont distraits. Une petite ville de l'Idaho a mis en place cette mesure il y a six ans après une série de décès de cinq piétons. Elle n'en a pas enregistré depuis.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/