1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Haïti : qui sont les deux ecclésiastiques français enlevés dimanche ?
1 min de lecture

Haïti : qui sont les deux ecclésiastiques français enlevés dimanche ?

ÉCLAIRAGE - Sept religieux catholiques, cinq Haïtiens et deux Français, ont été enlevés ce dimanche en Haïti.

Cette vue aérienne montre le quartier Pétion-Ville de Port-au-Prince à Haïti, le 20 novembre 2018.
Cette vue aérienne montre le quartier Pétion-Ville de Port-au-Prince à Haïti, le 20 novembre 2018.
Crédit : HECTOR RETAMAL / AFP
Haïti : qui sont les deux ecclésiastiques français enlevés dimanche ?
01:28
Brice Dugénie
Journaliste

De l'inquiétude en Haïti après l'enlèvement de sept religieux catholiques, dont deux Français. Le groupe a été kidnappé près de la capitale, Port-au-Prince. Les ravisseurs réclament un million de dollars. Les religieux se rendaient à l'installation d'un nouveau prêtre. 

Un spécialiste explique sur RTL que ces kidnappings de gangs se multipliaient depuis deux ans, avec la complicité des autorités, pour maintenir une forme de paix sociale. Que sait-on du profil de ces deux Français ? Un homme et une femme très engagée pour venir en aide à cette population haïtienne parmi les plus pauvres du monde. 

Le père Michel Briand vit en Haïti depuis plus de trente ans. Il avait d'ailleurs déjà été victime d'agressions par des groupes armés. C'était en 2015. Il avait dû revenir en France pour une convalescence de plusieurs mois. Mais il n'avait pas abdiqué et avait décidé de repartir en Haïti un an plus tard, en 2016, pour contribuer à la construction notamment d'une école. 

Déjà victime de violence

Sœur Agnès Bordeau, elle, est originaire du Maine-et-Loire. Elle connaît bien l'Amérique latine. D'abord le Honduras en 1998, puis le Guatemala, où elle aussi a été victime de la violence. C'était il y a dix ans. Des hommes armés s'étaient introduits dans sa maison, l'avaient prise en otage le temps d'un cambriolage, braqué sur la tempe par un enfant de 15 ans. 

À lire aussi

Elle disait alors ne pas avoir eu peur de mourir et a poursuivi sa mission en Haïti, où elle a donc été enlevée dimanche avec le père Bryan et cinq autres religieux haïtiens. Les ravisseurs réclament un million de dollars.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/