1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : y'a-t-il vraiment des armes biologiques dans le pays ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : y'a-t-il vraiment des armes biologiques dans le pays ?

Depuis plusieurs jours, la Russie accuse l'Ukraine de développer des armes biologiques en collaboration avec les États-Unis. Pourtant, rien ne prouve ces allégations.

Un char militaire dans les rues de Kiev le 24 février.
Un char militaire dans les rues de Kiev le 24 février.
Crédit : DANIEL LEAL / AFP
micro generique
Benoît Leroy

Tout est parti d'une déclaration du ministère de la Défense russe le 10 mars dernier. Selon le porte-parole de cette administration, Igor Konashenkov, des laboratoires américains en Ukraine participeraient à la création d'armes biologiques à partir du Covid-19. "L'objectif était de créer un mécanisme pour la propagation secrète d'agents pathogènes mortels", selon la Défense russe. Et pourtant, absolument rien ne permet d'étayer ces accusations.

La veille, Jen Psaki, porte-parole de la Maison-Blanche, avait rejeté fermement l'ensemble des déclarations. "C'est absurde. C'est le genre d'opération de désinformation que nous avons vue à plusieurs reprises, de la part des Russes", a-t-elle estimé sur Twitter. 

Celle-ci expliquant même que ces accusations lancées par Moscou pourraient servir de prétexte au régime de Vladimir Poutine pour légitimer l'utilisation d'armes chimiques ou biologiques face aux Ukrainiens. En 2018, par exemple, la Russie avait proféré les mêmes accusations sur l'existence d'un laboratoire en Géorgie. Un autre pays de l'ex-URSS qui, comme Kiev, souhaite rejoindre l'Otan et l'Union européenne.

Quelques jours plus tôt, le 6 mars, le même ministère russe avait expliqué avoir trouvé des indices étayant la préparation d'une arme biologique. Selon la Défense russe, les preuves auraient été en partie détruites pour "dissimuler toute trace du financement du programme biologique militaire". Sans pour autant fournir ces dites preuves.

Sur quoi la Russie appuie-t-elle ses déclarations ?

À lire aussi

Si aucun laboratoire financé par le gouvernement américain n'existe sur le sol ukrainien, des liens existent bel et bien entre les deux pays sur les recherches autour d'agents pathogènes. D'après les informations publiées par la représentation diplomatique américaine en Ukraine, le partenariat visait à "sécuriser les agents pathogènes et les toxines préoccupants pour la sécurité des installations gouvernementales ukrainiennes, tout en permettant la recherche pacifique et le développement de vaccins".

Autre argument contraire, selon les termes de cette collaboration, les laboratoires bénéficiant de l'appui des Américains restent sous le contrôle des pays accueillants. Dans le cas ukrainien, les recherches sont réalisées sous la supervision du ministère de la Santé, le service d’État ukrainien pour la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs, l’Académie nationale des sciences agraires et du ministère de la Défense du pays.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/