1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : Poutine reconnait l'indépendance de deux régions ukrainiennes
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : Poutine reconnait l'indépendance de deux régions ukrainiennes

Le président russe a reconnu l'indépendance des régions ukrainiennes de Zaporijjia et de Kherson.

Vladimir Poutine, le 21 septembre 2022
Vladimir Poutine, le 21 septembre 2022
Crédit : Ilya PITALEV / SPUTNIK / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Selon des décrets présidentiels publiés dans la soirée du jeudi 29 septembre, Vladimir Poutine a reconnu l'indépendance des régions ukrainiennes de Zaporijjia et de Kherson, à la veille de la finalisation de leur annexion par la Russie.

"J'ordonne de reconnaître la souveraineté d'État et l'indépendance" des régions de Zaporijjia et de Kherson, situées dans le sud de l'Ukraine, a déclaré dans ces décrets Vladimir Poutine, qui s'apprête à formaliser vendredi l'annexion de ces deux régions, ainsi que de celles de Donetsk et de Lougansk (est). La Russie a reconnu l'indépendance de la République populaire de Donetsk (DNR) et de la République populaire de Lougansk (LNR), à la demande de leurs dirigeants séparatistes prorusses, fin février, peu avant le début de son offensive en Ukraine.

En septembre, les régions de Zaporijjia, de Kherson, de Donetsk et de Lougansk ont organisé des "référendums", dénoncés par Kiev et les Occidentaux comme illégitimes, en votant pour leur rattachement à la Russie. Une cérémonie de la formalisation de cette annexion aura lieu dans l'après-midi vendredi au Kremlin.

L'ONU organise un vote au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l'ONU votera ce vendredi 30 septembre sur une résolution condamnant les "référendums" d'annexion de plusieurs régions ukrainiennes, a indiqué jeudi soir la présidence française du Conseil.

À lire aussi

Le projet de texte qui sera voté, vu par l'AFP, "condamne l'organisation par la Fédération de Russie de soi-disant référendums illégaux" dans les régions de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporijjia, et juge qu'ils ne peuvent avoir "aucune validité" ni "servir de base à une altération du statut de ces régions", "y compris toute prétendue annexion" par la Russie.

La résolution préparée par les États-Unis et l'Albanie n'a toutefois aucune chance d'être adoptée en raison du droit de véto de la Russie, mais elle devrait ensuite être présentée à l'Assemblée générale de l'ONU.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire