1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : pourquoi la Transnistrie est un enjeu militaire russe
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : pourquoi la Transnistrie est un enjeu militaire russe

ÉCLAIRAGE - La "république" auto-proclamée de Transnistrie a fait sécession de la Moldavie en 1992, après une courte guerre. Depuis, environ 1.500 soldats russes sont stationnés sur place.

L'emblème de la Transnistrie, région séparatiste pro-russe, située en Moldavie à la frontière ukrainienne, dont la capitale est Tiraspol
L'emblème de la Transnistrie, région séparatiste pro-russe, située en Moldavie à la frontière ukrainienne, dont la capitale est Tiraspol
Crédit : Sergei GAPON / AFP
Thomas Pierre & AFP

Après le Donbass et le sud de l'Ukraine, le Kremlin semble aussi avoir ses yeux rivés à l'ouest ? Et tout particulièrement sur la Transnistrie. La crainte que le conflit ne s'étende à cette région pro-russe, située en Moldavie, s'est accrue ces derniers jours.

La semaine dernière, le général russe Roustam Minnekaïev a ainsi affirmé que Moscou voulait s'emparer du sud de l'Ukraine afin d'avoir un accès direct à l'enclave séparatiste. Ce haut-gradé a aussi estimé que la population russophone de Moldavie était victime d'"oppression", l'un des prétextes invoqués par Moscou pour intervenir en Ukraine. Et mercredi 27 avril, les autorités de cette "république" auto-proclamée ont fait état de tirs dans un village hébergeant un important dépôt de munitions de l'armée russe. 

Pourquoi la Transnistrie s'invite-t-elle aujourd'hui dans le conflit ukrainien ? En quoi est-elle un nouvel enjeu militaire pour Moscou  ? Son histoire récente peut, en partie, expliquer ces questions.

Une "république" pro-russe

Étroite bande de terre située entre le sud de l'Ukraine et la Moldavie, ce territoire de 4.100 km2, qui compte officiellement 465.000 habitants, et dont la capitale est Tiraspol, a fait sécession de la Moldavie après une brève guerre civile dans la foulée de l'effondrement de l'URSS. 

À écouter aussi

Région majoritairement russophone, la Transnistrie a unilatéralement proclamé son indépendance en 1990, de peur d'une "roumanisation" de la Moldavie, qui cherchait alors à sortir de l'orbite soviétique. Un conflit armé, achevé en juillet 1992, s'est soldé par plusieurs centaines de morts et l'intervention de l'armée russe. 


La Transnistrie, qui, contrairement à la Moldavie, a conservé l'alphabet cyrillique, a sa propre monnaie et ses propres forces de sécurité. Elle n'est pas reconnue comme un Etat par la communauté internationale, y compris par Moscou qui la considère néanmoins comme une tête de pont non loin des frontières de l'Union européenne. 

Dans un référendum en septembre 2006 dont le résultat n'est pas reconnu internationalement, cette région avait voté à 97,1% pour son rattachement à la Russie. 
Ce territoire est d'ailleurs fortement dépendant économiquement de la Russie, qui lui fournit gratuitement du gaz. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/