1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "J'ai foncé sans m'arrêter", à Marioupol les civils fuient au péril de leur vie
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "J'ai foncé sans m'arrêter", à Marioupol les civils fuient au péril de leur vie

REPORTAGE - Les évacuations de civils se poursuivent à Marioupol, mais il faut parfois plusieurs jours pour obtenir une place dans un bus. Alors certains habitants choisissent eux-mêmes de prendre le volant et de fuir au risque d'être bombardés par les Russes.

Des civils à Marioupol (Ukraine) le 1er avril 2022
Des civils à Marioupol (Ukraine) le 1er avril 2022
Crédit : EMRE CAYLAK / AFP
Guerre en Ukraine : "J'ai foncé sans m'arrêter", à Marioupol les civils fuient au péril de leur vie
00:01:55
Vincent Serrano - édité par Théo Putavy

Au fond d'une station service, Jana boit un café les yeux rivés sur le parebrise arrière de sa voiture. Elle se souvient du moment précis où elle a décidé d'écrire à l'adhésif blanc le mot "enfants" dans l'espoir de ne pas être bombardés dans leur fuite. 

"On était dans le sous-sol quand tout a commencé à bruler autour de nous. Tout était détruit. Et j'ai reçu un message d'une mère du sous-sol d'à côté. C'était une vidéo où elle me disait que ses enfants venaient de mourir à côté d'elle. C'est là que j'ai pris la décision de partir", confie-t-elle au micro RTL. Par chance pour cette famille, l'un des checkpoints russes à l'entrée de leur quartier a été bombardé. À ce moment-là, Sacha, le père, fait monter les enfants dans la voiture. C'est la panique. 

"C'était effrayant de quitter la maison avec des chars autour de nous. Il y avait des corps partout et je ne reconnaissais plus rien. Je ne savais même plus où aller. J'ai juste regardé mes filles et le volant puis j'ai foncé sans m'arrêter", avoue-t-il. 

Au milieu de l'angoisse et l'inquiétude, la plus petite des deux filles garde le sourire, pleine d'espoir : "Je vais récolter de l'argent pour m'acheter une nouvelle robe et un chat". Désormais, direction Kiev pour la famille, très loin de l'horreur qu'ils ont fuie.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.