1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : la directrice des hôpitaux du Nord décrit sur RTL "une catastrophe humanitaire"
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : la directrice des hôpitaux du Nord décrit sur RTL "une catastrophe humanitaire"

INVITÉE RTL - Yuliya Siedaia, directrice des hôpitaux du nord de l'Ukraine, revient sur les conséquences de l’invasion Russe sur le plan sanitaire.

L'hôpital de Kiev le 4 mars 2022
L'hôpital de Kiev le 4 mars 2022
Crédit : AFP
L'invité de RTL Soir du 08 mars 2022
00:06:18
Julien Sellier - édité par Benjamin Hue

Des hôpitaux bombardés, les patients réfugiés dans les sous-sols, un accès de plus en plus difficile aux médicaments... Invitée de Julien Sellier dans RTL Soir, Yuliya Siedaia, directrice des hôpitaux du Nord de l'Ukraine, est revenue ce mardi 8 mars sur les conséquences de l’invasion russe en Ukraine sur le système hospitalier du pays. 

La dirigeante témoigne de bombardements ayant ciblé directement des hôpitaux et d'autres établissements civils depuis une douzaine de jours. "Il y a eu des hôpitaux pour enfants, pour adultes, des ambulances bombardées", raconte-t-elle. Depuis, le personnel hospitalier a beaucoup de difficultés à traiter "les patients souffrant de cancer, de diabète, ceux qui ont besoin de dialyse et les patients covidés qui ont besoin de respirateurs".

Face aux bombardements, les hôpitaux ont fait descendre les patients dans les sous-sols, où "beaucoup de jeunes femmes doivent donner la vie dans des abris anti-bombes". Des volontaires ont mis en place des couloirs humanitaires pour évacuer les patients des villes les plus ciblées vers d'autres localités. "Dans les hôpitaux du Sud et de l'Est, c'est une catastrophe humanitaire", déplore Yuliya Siedaia. "Ils ne peuvent plus accéder aux médicaments, nous essayons d'organiser des convois".

Malgré cette tragédie, Yuliya Siedaia explique que les hôpitaux continuent de célébrer les anniversaires des enfants. "Nous devons laisser à nos enfants le droit au bonheur. Les docteurs ont l'énergie et l'envie d'organiser des fêtes d'anniversaire, c'est aussi une façon de lutter contre le mal, de supporter ces femmes qui doivent donner naissance dans ces conditions. C'est une façon de montrer au monde que nous ne nous rendons pas, que nous restons vivants".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire