1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du discours de Vladimir Poutine
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du discours de Vladimir Poutine

Lors d'un discours au Kremlin consacré à l'annexion de quatre régions du sud et de l'est de l'Ukraine, le dirigeant russe s'en est pris ouvertement vendredi 30 septembre à l'Occident et à sont attitude "coloniale".

Vladimir Poutine, le 30 septembre 2022
Vladimir Poutine, le 30 septembre 2022
Crédit : Gavriil GRIGOROV / SPUTNIK / AFP
Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du discours de Vladimir Poutine
00:01:20
Sophie Joussellin & Thomas Pierre

Les frontières russes ne sont plus les mêmes, si l'on en croit Vladimir Poutine. Le dirigeant russe a signé vendredi 30 septembre les documents qui entérinent l'entrée des quatre régions ukrainiennes dans la fédération. Cette annexion est justifiée par "un choix sans équivoque", assure le maître du Kremlin après avoir affirmé que "leurs habitants seront des citoyens russes pour toujours".

Le président russe a également appelé l'Ukraine à "cesser immédiatement les hostilités"  et à revenir à la table des négociations. "Nous appelons le régime de Kiev à cesser immédiatement les tirs, toutes les hostilités et à revenir à la table des négociations", a-t-il déclaré .

Et puis Vladimir Poutine s'est attaqué de front à l'Occident, dont il dénonce l'attitude "coloniale". "L'Occident est prêt à tout pour préserver le système néocolonial qui lui permet de parasiter et, en réalité, de piller le monde entier", a-t-il dénoncé. "Ils veulent nous voir comme une colonie", a-t-il encore fustigé. Il a aussi accusé les Occidentaux d'être à l'origine des "explosions" qui ont provoqué des fuites importantes dans les gazoducs Nord Stream 1 et 2, construits pour acheminer le gaz russe en Europe.

Le président russe affirme que la Russie a un autre avenir que celui proposé par l'Occident, et justifie le conflit actuel pour "une Russie libre". Un "Russie!" scandée à l'unisson par les quatre dirigeants des territoires annexés, qui se tenaient la main, est venue terminer ce discours profondément anti-occidental.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire