1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : accident ou attaque, que s’est-il vraiment passé en Crimée ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : accident ou attaque, que s’est-il vraiment passé en Crimée ?

ÉCLAIRAGE - Mardi 9 août, des explosions ont fait un mort et des blessés dans un dépôt de munitions sur le site d'un aérodrome militaire de la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie.

Illustration de soldats russes en Crimée, le 31 juillet 2022
Illustration de soldats russes en Crimée, le 31 juillet 2022
Crédit : STRINGER / AFP
Guerre en Ukraine : que s'est-il vraiment passé en Crimée ?
00:01:36
Sophie Joussellin

Presque six mois après le début de la guerre en Ukraine, une grosse explosion a touché mardi 9 août, un aérodrome d'une base russe en Crimée. On ne sait toujours pas ce qui a pu se passer. Pas d'auteurs identifiés, pas de revendication. Les Russes sont même plutôt mal à l'aise parce que ça se passe dans cette région qu'ils considèrent comme la leur. 

Ils veulent donc minimiser cette attaque, ne pas reconnaître que la Crimée est à portée de missiles de l'armée ukrainienne. La péninsule était jusque-là protégée, intouchable où les touristes russes profitaient encore des joies de la plage au moment des explosions. 

Alors le Kremlin s'empêtre dans des explications peu convaincantes à la vue des dégâts : neuf avions détruits, des hangars et des bâtiments civils pulvérisés. Moscou parle d'un incendie accidentel dans un dépôt de munitions. L'occasion pour Kiev de tourner l'ennemi en dérision. "Les militaires russes ont oublié qu'il ne fallait pas fumer dans des endroits dangereux", se moquait mercredi soir le ministre de la Défense ukrainien. 

De son côté, Volodymyr Zelenski n'a fait jusqu'à maintenant aucune allusion aux événements en déclarant que la guerre s'achèvera "par la libération de la Crimée". L'explication la plus pertinente reste encore une attaque des Ukrainiens avec des missiles longue portée. Kiev en a peu. Des alliés occidentaux lui ont donc peut-être fourni. Ce serait alors le franchissement de la ligne rouge établie par Vladimir Poutine. Aucune arme occidentale ne doit toucher le territoire russe. Or, pour Moscou, la Crimée est une terre russe.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/