2 min de lecture États-Unis

Guerre en Afghanistan : pourquoi Bush, Obama et Trump ont caché la vérité

18 ans après le début de la guerre en Afghanistan, le "Washington Post" vient de publier plusieurs documents confidentiels contredisant le discours des dirigeants américains sur la réalité du conflit.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Guerre en Afghanistan : pourquoi Bush, Obama et Trump ont caché la vérité Crédit Image : WAKIL KOHSAR / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Louis Rigaudière

Un mensonge de 18 ans sur la plus longue guerre de l’histoire américaine. Il y a désormais des soldats américains qui se battent en Afghanistan qui n’étaient pas nés le 11 septembre 2001. 

Le Washington Post vient de publier une série de documents confidentiels qui montrent comment militaires, diplomates, élus du Congrès, trois présidents (Bush, Obama, Trump) ont délibérément menti pour faire croire qu’il y avait des progrès sur le terrain et masquer ce qu’ils savaient : que cette guerre, la plus longue de l’histoire américaine, est impossible à gagner.

Un scénario qui rappelle un film de Spielberg sur les Pentagon Papers. Le Washington Post s’était battu dans les années 70, pour publier des documents sur la guerre du Vietnam révélant que les dirigeants politiques et militaires savaient depuis des années que la guerre était ingagnable et ont continué à envoyer des soldats américains se faire tuer.

"Nous n'avions pas la moindre idée de ce que nous entreprenions"

Et bien c’est un peu la même chose que publie le le même journal sur l’Afghanistan, après trois ans de travail et de procédures. On y lit des choses stupéfiantes. Par exemple un général trois étoiles, présenté comme le "tsar" de la guerre à la Maison Blanche sous Bush et Obama. Voici ce qu’il dit : "Nous ne savions pas ce que nous faisions. (...) Qu'essayons-nous de faire ici ? Nous n'avions pas la moindre idée de ce que nous entreprenions", dit ce général qui impute la mort des 2.400 militaires américains à des pannes bureaucratiques entre le Congrès, le Pentagone et le Département d'État. Plus ceux des pays alliés dont la France, 89 morts.

À lire aussi
Un iguane terrestre (illustration) animaux
États-Unis : comment expliquer les "pluies d'iguanes" ?

Ces documents secrets contredisent ce qu’on dit depuis 18 ans les présidents, commandants militaires, diplomates américains qui ont fait croire qu'ils progressaient en Afghanistan et que la guerre valait la peine d'être combattue. 

On apprend que le quartier général militaire de Kaboul et la Maison Blanche ont faussé les statistiques pour faire croire que les États-Unis gagnaient la guerre. Elle a coûté près de 1.000 milliards de dollars. Sans compter la CIA et les soins médicaux des combattants blessés. Et s’ils mentent, c’est parce que personne n’accepterait d’entendre que ces milliers de soldats sont morts pour rien.

Donald Trump, qui a promis de se retirer d'Afghanistan, n’a pas caché sa colère quand ses diplomates et militaires lui ont expliqué que ce n’était pas possible de partir si rapidement. Donc il négocie avec les Talibans pour obtenir un accord et engager un retrait avant l’élection. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Afghanistan Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants