1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gaz russe : le gazoduc Nord Stream redémarre après une maintenance "politique" de 10 jours
1 min de lecture

Gaz russe : le gazoduc Nord Stream redémarre après une maintenance "politique" de 10 jours

Après dix jours de maintenance, le gazoduc Nord Stream redémarre à nouveau. Vladimir Poutine a déjà averti que seulement 20% de la capacité du pipeline pourrait correctement fonctionner.

Un raccordement du gazoduc Nord Stream 2  dans la mer Baltique, en septembre 2021
Un raccordement du gazoduc Nord Stream 2 dans la mer Baltique, en septembre 2021
Crédit : Handout / Nord Stream 2 AG / AFP
Lison Bourgeois & AFP

"Il fonctionne". Les mots du porte-parole de la société Nord Stream sont clairs : le gazoduc a redémarré ce jeudi 21 juillet. Toutefois, la quantité de gaz en cours d'acheminement n'est pas encore précisée. Les données réelles seront connues plus tard dans la journée. Reliant la Russie à l'Allemagne, le gazoduc Nord Stream était en maintenance depuis dix jours. 

Le gouvernement allemand craignait que ce pipeline ne soit pas rouvert par Moscou après ces travaux débutés le 11 juillet. Selon des données transmises par Gazprom à Gascade, l'opérateur allemand du réseau, le pipeline devrait livrer 530 GWh durant la journée. C'est seulement "30%" de ses capacités, a fait remarquer sur Twitter jeudi le président de l'Agence allemande des réseaux, Klaus Müller. 

Ce serait en outre dix points de moins qu'avant les travaux. Arguant de l'absence d'une turbine en maintenance au Canada, Gazprom a déjà réduit à 40% des capacités les livraisons via Nord Stream depuis mi-juin. Le géant gazier russe Gazprom avait assuré qu'il ne pouvait pas garantir la reprise des livraisons via ce gazoduc en maintenance jusqu'à ce jeudi 21 juillet au matin. 

Le groupe invoquait l'absence de cette turbine, nécessaire selon l'entreprise pour faire fonctionner une station de compression. Un "prétexte", selon Berlin, qui dénonce des décisions "politiques". L'Allemagne était donc suspendue à la décision de Moscou concernant le redémarrage du pipeline, après ces travaux de maintenance prévus de longue date. 

À écouter aussi

Le président russe Vladimir Poutine a quant à lui soufflé le chaud et le froid sur les perspectives pour Nord Stream dans les prochaines semaines. Il a laissé entendre que le gazoduc pouvait redémarrer jeudi matin, mais que si la Russie ne recevait pas la turbine manquante, il fonctionnerait à 20% de sa capacité dès la semaine prochaine. Car, selon le président russe, une seconde turbine doit à son tour faire l'objet d'une maintenance fin juillet. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/