3 min de lecture États-Unis

G20 : un sommet international sous tension en Argentine

ÉCLAIRAGE - Avec la présence de Donald Trump, Vladimir Poutine ou encore le président chinois Xi Jinping, le sommet du G20 promet d'être mouvementé.

Le sommet du G20 à Buenos Aires se tient vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre
Le sommet du G20 à Buenos Aires se tient vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre Crédit : ARG
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Le gratin de la politique internationale se réunit à Buenos Aires, en Argentine. Vendredi 29 novembre et samedi 1er décembre s'organise le sommet du G20. Un sommet qui promet d'être tendu, les dirigeants craignent de ne pas réussir à aboutir à une déclaration commune à l'issue de la rencontre. Une crainte due à la présence de l'imprévisible Donald Trump. 

"Le risque est celui d'un tête-à-tête entre la Chine et les États-Unis et d'une guerre commerciale destructrice pour tous", a renchéri Emmanuel Macron dans une interview publiée jeudi dans le quotidien argentin La Nacion. Le président français alerte aussi sur le risque d'un "délitement de l'OMC (Organisation mondiale du commerce)".

Les entretiens bilatéraux de Donald Trump, qui dédaigne les discussions multilatérales, scanderont la rencontre vendredi et samedi des chefs d'État et de gouvernement des vingt premières puissances mondiales, pesant 85% du PIB de la planète. 

À lire aussi
Une vue du Ceasars Palace à Las Vegas (illustration) États-Unis
États-Unis : deux religieuses piochaient dans la caisse pour jouer à Las Vegas

Tensions entre Trump et Jinping

Arrivé jeudi en soirée à Buenos Aires, le président américain doit s'entretenir avec son homologue chinois Xi Jinping, pour tenter d'enrayer l'escalade de représailles douanières entre les deux pays, qui menace la croissance mondiale. 

L'entretien s'annonce tendu. L'administration américaine a en effet considéré mercredi que la Chine, qui affiche un gigantesque excédent dans ses échanges avec les États-Unis, n'avait pour l'heure pas fait de "propositions destinées à réformer significativement" ses pratiques commerciales, jugées déloyales par Washington

"Nous espérons que les Etats-Unis et la Chine pourront faire un pas l'un vers l'autre", a dit jeudi un porte-parole du ministère chinois du commerce. 

Mais aussi entre Trump et Poutine

Donald Trump a de facto dicté une grande partie de l'agenda, qu'il s'agisse de son entretien avec le président chinois, ou celui avec le président russe. Le dirigeant américain s'est employé à échauffer les esprits avant même son arrivée. 

L'imprévisible président américain a pris tout le monde de court en annulant jeudi, via Twitter, une rencontre très attendue avec le président russe Vladimir Poutine, une heure après avoir confirmé qu'elle aurait lieu. Le Kremlin a "regretté" vendredi cette décision, estimant que "les discussions sur des questions internationales et bilatérales graves sont reportées indéfiniment". 

La confrontation entre l'Ukraine et la Russie, réactivée par l'arraisonnement au large de la Crimée de trois navires militaires ukrainiens dimanche, menaçait d'avoir des répercussions sur le sommet.

Quid du prince saoudien après l'affaire Khashoggi ?

Depuis le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, et alors que la guerre fait toujours rage au Yémen, les soutiens à Mohammed ben Salmane ne font pas l'unanimité. 

Si le président américain ne s'est pas encore prononcé sur la question, Emmanuel Macron, lui, a annoncé qu'il rencontrera bien le prince héritier en marge de ce G20. 

Des tensions dans le pays

À l'extérieur du bâtiment prévu, des manifestations ont déjà commencé avant même le début du sommet. 20.000 membres des forces de l'ordre sont déployés. D'autres mobilisations sont prévues dans ce pays rongé par la crise économique : la 3e économie d'Amérique latine a été foudroyée par deux crises monétaires et le peso a perdu 50% de sa valeur face au dollar.

L'année 2018 a été une année de fortes mobilisations, de grèves générales, d'arrêts de travail dans les transports publics et aériens, pour exiger des revalorisations salariales. Vendredi, une grande manifestation est prévue à Buenos Aires en marge du G20. 

"Le G20 va durer un jour. Le second jour, ils vont tous partir à cause des incidents qui vont éclater. Les gens ont faim et ils viennent faire un G20 ici ?", se plaint par exemple Jesus Olgin, un vendeur ambulant du centre de Buenos Aires. 

Des milliers de manifestants sont rassemblés à Buenos Aires jeudi 29 novembre pour le premier jour des protestations contre le G20 en Argentine
Des milliers de manifestants sont rassemblés à Buenos Aires jeudi 29 novembre pour le premier jour des protestations contre le G20 en Argentine Crédit : Marina Guillen/EFE/SIPA
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Argentine Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795753003
G20 : un sommet international sous tension en Argentine
G20 : un sommet international sous tension en Argentine
ÉCLAIRAGE - Avec la présence de Donald Trump, Vladimir Poutine ou encore le président chinois Xi Jinping, le sommet du G20 promet d'être mouvementé.
https://www.rtl.fr/actu/international/g20-un-sommet-international-sous-tension-en-argentine-7795753003
2018-11-29 20:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eB-WqJUCViuGtV8iAzZG9Q/330v220-2/online/image/2018/1129/7795753161_le-sommet-du-g20-a-buenos-aires-s-ouvre-vendredi-30-novembre.jpg