1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade dans le métro de New York : le tireur plaide non coupable
1 min de lecture

Fusillade dans le métro de New York : le tireur plaide non coupable

Muni d'un masque à gaz, le suspect avait semé la panique dans l'une des stations de métro les plus fréquentées de la métropole new-yorkaise. La justice le poursuit pour attaque terroriste.

Policiers et secours à l'extérieur de la station de métro "36 St" le 12 avril 2022, dans le quartier de Brooklyn à New York.
Policiers et secours à l'extérieur de la station de métro "36 St" le 12 avril 2022, dans le quartier de Brooklyn à New York.
Crédit : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Benoît Leroy & AFP

Frank James, l'homme soupçonné d'avoir tiré et semé le chaos dans une rame de métro bondée de New York le 12 avril, a plaidé non coupable ce vendredi 13 mai, notamment de l'accusation d'attaque terroriste, a indiqué une source judiciaire à l'AFP. L'homme, âgé de 62 ans, avait été inculpé par un grand jury pour attaque terroriste et tirs par armes à feu. En cas de condamnation pour la première infraction, il encourt la prison à perpétuité.

Pour rappel, le matin du 12 avril dernier, à l'heure de pointe, le suspect, muni d'un masque à gaz, avait lâché deux engins fumigènes, remplissant la rame de brouillard, avant de tirer à plusieurs reprises. L'attaque, menée dans la station "36th Street" avait blessé 30 personnes, dont une dizaine par balles. Cette station de métro, située dans le sud du quartier de Brooklyn est extrêmement fréquentée. Parmi les victimes, figuraient plusieurs adolescents.

Frank James, suspect numéro 1, avait été interpellé 24 heures plus tard, au terme d'une véritable chasse à l'homme. Il avait été arrêté sans opposer de résistance, à Manhattan. Ses éventuelles motivations restent à éclaircir. Frank James animait une page YouTube, baptisée "prophetoftruth88" (prophète de vérité) où on le voyait se lancer dans de longues tirades, parfois décousues et véhémentes, sur les questions raciales et l'insécurité à New York.

Contactées par l'AFP vendredi, ses avocates n'ont pas donné suite dans l'immédiat. La prochaine audience a été fixée au 25 juillet. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/