2 min de lecture États-Unis

États-Unis : une ville réservée aux familles noires en Géorgie

En Géorgie, 19 familles afro-américaines, qui ne se sentent ni intégrées ni en sécurité, ont acheté 40 hectares de terrain pour construire une ville réservée aux familles noires.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
États-Unis : une ville réservée aux familles noires en Géorgie Crédit Image : Stephen Maturen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Venantia Petillault

Dans deux semaines, jour pour jour, nous serons en pleine élection américaine. Outre la gestion de la Covid-19, ces derniers mois ont été marqués par les manifestations anti-raciales et la montée en puissance du mouvement "Black lives matters". 


Taibo fait partie de ces familles qui ont construit cette ville réservée aux personnes noires. Cette psychologue, mère d’un enfant, a déjà choisi l’emplacement de sa future maison : sur une petite colline, vue sur la forêt de sapins. Le lieu est magnifique mais la genèse du projet moins idyllique. "Dernièrement, les Noirs Américains ont été traumatisés par tout ce qu’on a vu et si nous avions notre propre communauté, notre propre lieu pour y établir notre façon de vivre on n’aurait plus à s’inquiéter."

Le meurtre de George Floyd sous le genou d’un policier blanc, celui d’Ahmaud Arbery, pendant son jogging, ou la mort de Breona Taylor après une erreur de perquisition... Autant  d’affaires, autant de peur, qui ont conduit Renée Walters, à lancer cette l’initiative. "J’ai un mari noir et un fils noir. Et quand mon mari quitte la maison pour faire des courses ou aller au travail, je suis anxieuse. J’ai peur qu’il ne revienne pas parce que la police l’a arrêté et l’a pris pour un criminel", lâche Renée.

Avec une amie, agent immobilière elles trouvent ce terrain. Elles convainquent 17 autres familles de Georgie ou d’États alentours de se lancer dans l’aventure. Elles avancent un peu d’argent, reçoivent des dons. Et des artisans promettent de réaliser des travaux, main d’œuvre gratuite. 

Un constat d’échec en terme d’intégration

À lire aussi
Les Français découvrent les us et coutumes de la justice américaine, qui laisse les caméras filmer les audiences durant lesquelles DSK est auditionné devant le tribunal. Ce dernier ne reconnaîtra jamais les faits et évoque une relation consentie. États-Unis
L'affaire DSK arrive sur Netflix : les grandes dates de l'affaire du Sofitel de New York

Ce qui est inquiétant c’est qu’on sent ces familles à bout de force, pas forcément vindicatives. Elles disent qu’elles n’ont rien contre les blancs. Elles veulent juste s’isoler. "Le contrat social a été rompu. En tant que citoyen américain on peut s’attendre à être protégés, en sécurité, de pouvoir aller partout dans notre pays et de se sentir bien", déclare Taibo.
  
Après, le chemin est long avant d’être reconnu en tant que ville avec sa propre police, ses administrations. Mais Renée imagine déjà à quoi ressemblera l’endroit dans 3 ans. "Il y aura un village avec des petites maisons. Les 19 premières familles auront chacune leur endroit pour vivre. Il y aura des parcs, des aires de jeu que tout le monde pourra utiliser. Parfois, le week-end, les familles viennent camper sur le terrain pour étudier les plans ensemble, contacter les architectes. Pour Kaydric, père de 4 enfants il n’y a rien d’impossible : "On pourra construire ce qu’on veut. On a besoin d’un magasin ? Et bien on construira un magasin".

Même si Joe Biden est élu, ils pensent que leur mal être va disparaître. Ils préfèrent poursuivre leur rêve d’une nouvelle vie dans une ville qui leur appartient. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Géorgie Racisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants