1 min de lecture États-Unis

Los Angeles : la police tire 34 fois sur un homme désarmé et le tue

Le 6 juin dernier, un jeune homme de 24 ans désarmé a été blessé mortellement dans sa voiture par deux policiers du comté de Los Angeles qui le recherchaient pour détention d'arme illégale. Sa famille a porté plainte.

La police américaine (photo d'illustration)
La police américaine (photo d'illustration) Crédit : Brendan Smialowski / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Le drame qui a coûté la vie à Ryan Twyman, visé par 34 tirs de balles de la police californienne le 6 juin dernier est désormais confirmé par la police du comté de Los Angeles. L'Afro-américain de 24 ans a bien été tué lors des suites de la fusillade alors qu'il était désarmé, rapporte le Los Angeles Times

Recherché depuis plusieurs semaines pour détention d'armes illégale, le jeune homme a été débusqué dans sa voiture sur un parking par deux officiers. La scène filmée a été diffusée par la police. On y voit les deux agents s'approcher discrètement du véhicule, ouvrir la portière arrière et viser les deux passagers à bord. 

Le conducteur a alors tenté de prendre la fuite, faisant marche arrière pour leur fausser compagnie. Les deux hommes en service n'ont pas hésité à ouvrir le feu, tirant sur la voiture dont la portière était restée ouverte à 34 reprises

La famille du jeune homme décédé a porté plainte

Selon April Tardy, la responsable du LASD (Los Angeles Sheriff Department), les policiers auraient agi pour protéger le policier le plus exposé. Seulement, la police a reconnu que les deux occupants n'étaient pas armés. Or, comme le rappelle le Los Angeles Times, la législation californienne n'autorise les policiers à faire feu qu'en cas de menace imminente pour les agents. 

À lire aussi
Le sénateur Bernie Sanders. Présidentielle américaine
Primaires démocrates : Bernie Sanders grand favori pour affronter Donald Trump

En attendant les conclusions de l'enquête, les policiers ont été assignés à des tâches administratives. Ryan Twyman, père de trois enfants, est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital, tandis que l'autre passager n'a pas été touché, explique 20 minutes. La famille de la victime a porté plainte contre le comté pour "usage excessif de la force". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Police Los Angeles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants