1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : un homme vit depuis 20 ans avec un ver solitaire dans le cerveau
1 min de lecture

États-Unis : un homme vit depuis 20 ans avec un ver solitaire dans le cerveau

Un ténia, mort dans son cerveau depuis plusieurs années, serait à l'origine des différentes crises de l'homme.

cerveau
cerveau
Thibault Nadal

C'est une découverte totalement insolite qu'on fait les médecins de l'hôpital de Boston aux États-Unis. Ils ont diagnostiqué une neurocysticercose à un homme, c'est-à-dire une infection du système nerveux central causée par les larves d'un ver solitaire.

L'étrange découverte a pu se faire "grâce" à la violente crise de l'homme de 38 ans, qui a dû être transféré à l'hôpital. C'est après un scanner du cerveau que les médecins ont découvert trois lésions cérébrales, ainsi que des kystes larvaires d'un ténia qui avait migré vers sa tête il y a 20 ans

Le mystère reste entier sur comment l'homme a pu héberger pendant si longtemps des morceaux du parasite. Les médecins lui ont malgré tout donné quelques éléments de réponses : le patient aurait probablement mangé un repas préparé par quelqu'un qui avait un ténia, une maladie liée aux parasites qui se trouve essentiellement dans la région du Guatemala où l'homme avait vécu. 

Un ténia à l'origine des crises

Dans son rapport, Edward T.Ryan, directeur des maladies infectieuses mondiales au Massachusetts General Hospital a expliqué que le ténia dans son cerveau était mort depuis longtemps, mais déclenchait toujours des crises. "L'infection avait disparu depuis longtemps, mais une partie de son cerveau était cicatrisée, et c'est cette zone cicatrisée qui menait aux crises", a détaillé le spécialiste

À écouter aussi

Les ténias infectent le système nerveux central après avoir traversé les muscles et les tissus. Après leur mort dans 5 à 10 ans, les parasites morts peuvent provoquer une inflammation dans tout le corps, entraînant des symptômes tels que des maux de tête, des douleurs ou des convulsions. Manger du porc insuffisamment cuit et être dans des conditions insalubres sont deux des moyens les plus courants pour attraper un ténia. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire