1 min de lecture Virus

États-Unis : un bébé décède après un baiser d'une personne atteinte de l'herpès

À la télévision américaine, les parents ont alerté des dangers du virus de l'herpès labial.

Image d'illustration
Image d'illustration Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Amélie James
Amélie James

Hospitalisé depuis près d'une semaine dans un hôpital de l'Iowa (États-Unis), un nourrisson de 18 mois a succombé à une méningite, mardi 18 juillet. Une méningite qui aurait été contractée après que l'enfant ait été embrassé par une personne atteinte de l'herpès buccal. 

Alors qu'il célébrait son mariage, un couple d'Américains a assisté à la dégradation de l'état de santé de son bébé. Elle "ne se réveillait pas" et "ne mangeait plus", ont-ils témoigné auprès de la chaîne américaine CNN. Rapidement, l'enfant a été transporté à l'hôpital où les médecins lui ont diagnostiqué une méningite liée au virus HSV-1, dit "herpès labial". 

Ce dernier peut se propager par un contact direct, lors d'un baiser ou via un contact indirect, autrement dit des lèvres à d’autres parties du corps si les doigts touchent aux lésions. C'est la thèse privilégiée par les parents du bébé décédé. N'étant pas porteurs du virus, les parents de l'enfant estiment qu'il a pu être transmis par une personne présente à la cérémonie. Des gens "l'ont touchée et après elle touchait sa bouche avec sa main", expliquent-ils. 

"Gardez vos bébés isolés"

À peine une semaine après, leur bébé a succombé à sa maladie. Pour que ce drame n'arrive pas à d'autres, ils ont souhaité alerter les parents sur le danger de ce virus. "Gardez vos bébés isolés, ne laissez pas tout le monde leur rendre visite et assurez-vous qu'ils se lavent régulièrement les mains (...) Ne laissez pas les gens embrasser votre bébé", ont-ils précisé. 

À lire aussi
Une femme prépare un vaccin contre la rougeole, en Colombie Santé
Santé : le virus de la rougeole remet à zéro vos défenses immunitaires, selon une étude

Un crowdfunding a été mis en place par des internautes afin d'aider les parents endeuillés à payer les dépenses médicales entreprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Maladie États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants