1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Trump veut construire un mur à la frontière mexicaine avec des fonds privés
1 min de lecture

États-Unis : Trump veut construire un mur à la frontière mexicaine avec des fonds privés

VU DANS LA PRESSE - Donald Trump s'est rendu à la frontière entre les États-Unis et le Mexique ce mercredi 30 juin. Il ne veut pas renoncer à son projet de construction d'un mur à la frontière mexicaine.

L'ancien président Donald Trump s'exprime lors d'un briefing sur la sécurité des frontières le 30 juin 2021 à Weslaco, au Texas.
L'ancien président Donald Trump s'exprime lors d'un briefing sur la sécurité des frontières le 30 juin 2021 à Weslaco, au Texas.
Crédit : BRANDON BELL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Camille Guesdon

Donald Trump persiste. Alors qu'il n'est plus président des États-Unis depuis l'élection de Joe Biden en novembre 2020, Trump ne veut pas renoncer à son projet de construction d'un mur à la frontière mexicaine. L'ex-président américain s'est rendu, ce mercredi 30 juin, à Welasco, dans la vallée du Rio Grande au Texas pour y tenir une table ronde sur la sécurité aux frontières.

Selon The Independant, Donald Trump souhaite promouvoir des projets qui ont pour objectif d'achever la construction de son mur entre la frontière des États-Unis et du Mexique, à partir de fonds privés. Accompagné de Greg Abbott, le gouverneur du Texas, ainsi que de plusieurs membres républicains du Congrès, une prise de parole animé par Sean Hannity, présentateur de Fox News et fidèle partisan de Trump, doit se tenir à l'issue de la réunion.

Un moyen remobiliser ses partisans historiques

Les 26 et 27 juin derniers, Donald Trump avait déjà tenu un meeting dans l’Ohio. Il avait déclaré que "les étrangers en situation irrégulière envahissent leurs frontières", et que "personne n’a jamais rien vu de tel".

Aux États-Unis, l'immigration est l'un des sujets les plus importants pour la base la plus dure des électeurs de l'ex-président américain. Pour les Républicains et les Démocrates, les discours de Donald Trump sont vus comme un moyen remobiliser ses partisans historiques alors qu’il n’est plus sur le devant de la scène médiatique et ne peut plus s’exprimer sur les réseaux sociaux.

À lire aussi

Durant son mandat, Donald Trump n'a pu construire que quelques sections du mur, payées par le Mexique. Selon les informations de The Independent, pour tenter de mener à bien ce projet, Greg Abott, pourrait lancer un site de crowdfunding pour récolter des fonds.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/