1 min de lecture Donald Trump

États-Unis : Trump plus populaire que jamais avant sa mise en accusation

À quelques jours d'une mise en accusation quasi-certaine au Congrès, le président américain obtient sa meilleure cote de popularité, avec 43% d'opinions favorables.

Le président des États-Unis, Donald Trump.
Le président des États-Unis, Donald Trump. Crédit : Crédit Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

À quelques jours d'un vote historique qui pourrait faire de lui le troisième président de l'histoire à être mis en accusation au Congrès, Donald Trump peut se satisfaire d'une cote de populaire record au sein du dernier sondage de l'université Quinnipiac, publié lundi 16 décembre.

Avec 43% d'opinions favorables contre 52% d'opinions négatives, "le président Donald Trump a obtenu sa meilleure cote de popularité de tous les temps", écrit l'université, qui réalise régulièrement ce type d'enquêtes. Malgré ce nouveau record, sa cote de popularité reste tout de même plus basse que celle de la plupart de ses prédécesseurs à ce moment de leur mandat.

L'université rappelle toutefois que le 23 octobre, avant le début des auditions publiques dans le cadre de l'enquête en destitution le visant, la cote de popularité de Donald Trump était plus basse, à 38% d'opinions favorables. Le 10 décembre, 41% des Américains sondés approuvaient l'action de l'ex-homme d'affaires new-yorkais à la tête du pays.

La cote de popularité est aussi une affaire d'affiliation politique, les républicains approuvant à 92% l'action du président selon ce dernier sondage.

4% de démocrates favorables à Donald Trump

À lire aussi
Le président des États-Unis, Donald Trump. Donald Trump
États-Unis : Trump va limiter les visas pour lutter contre "le tourisme de maternité"

Chez les démocrates, ils ne sont que 4% à se déclarer favorable à Donald Trump.
Ce record devrait satisfaire le camp du républicain, qui espère que le processus long et complexe de la destitution finira par lasser les Américains qui sont appelés à se rendre aux urnes en novembre 2020.

L'ex-magnat de l'immobilier lui-même ne cache pas sa stratégie. "On dirait que c'est une bonne chose pour moi", a déclaré le président vendredi, après l'approbation en commission de deux chefs d'accusation le visant, en assurant que sa cote de popularité "crevait le plafond".

Ce sondage de la Quinnipiac University a été réalisé du 11 au 15 décembre 2019 par téléphone, auprès de 1.390 électeurs et comprend une marge d'erreur de 2.6 points.

Lire la suite
Donald Trump États-Unis Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants