3 min de lecture Joe Biden

États-Unis : qui est le général Lloyd Austin, le nouveau chef du Pentagone ?

PORTRAIT - Joe Biden a choisi Lloyd Austin, 67 ans, pour devenir le nouveau secrétaire à la Défense. Celui qui va devenir le premier afro-américain à la tête du Pentagone a promis de "débarrasser nos rangs des racistes et des extrémistes"

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
États-Unis : qui est le général Lloyd Austin, le nouveau chef du Pentagone ? Crédit Image : Greg NASH / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron Journaliste

Le général Lloyd Austin va devenir le nouveau chef du Pentagone. À 67 ans, il va devenir le secrétaire à la Défense du gouvernement Biden, l'équivalent de notre ministre de la Défense. Une nomination loin d'être anonyme puisque Lloyd Austin sera le premier afro-américain à diriger le Pentagone.

Certains se souviennent sans doute de Colin Powell, ancien militaire afro-américain qui a occupé d’importantes fonctions. Powell a été conseiller à la sécurité sous Reagan, chef d’état-major des armées, et secrétaire d’État (chef de la diplomatie), mais il n’a jamais été chef du Pentagone.

Lloyd Austin ne s’est d’ailleurs pas gêné pour faire remarquer que les noirs étaient sous représentés dans les postes de commandement. Lloyd Austin est un ancien général de l’Armée de terre, général quatre étoiles. Il a notamment combattu en Irak et en Afghanistan.

Sa confirmation a nécessité une dérogation du Sénat. Car normalement un ancien militaire ne peut devenir ministre de la Défense qu'après une retraite de sept ans. Or Lloyd Austin a quitté les rangs il y a quatre ans. Cette disposition a été adoptée en 1947 pour qu’il y ait un contrôle des civils sur les militaires.

J’ai vu comment il commande, ses conseils sont avisés.

Joe Biden à propos de Lloyd Austin
Partager la citation
À lire aussi
faits divers
États-Unis : le suspect de trois meurtres aurait cuisiné le cœur d'une victime

Lloyd Austin et Joe Biden se connaissent depuis longtemps et ont des liens personnels assez fort. Les deux hommes se sont beaucoup côtoyés sous l’administration Obama, quand Austin commandait les forces américaines en Irak.

Joe Biden a déclaré : "J’ai passé un nombre incalculable d’heures avec lui, sur le terrain et dans la salle de crise de la Maison Blanche. J’ai vu comment il commande, ses conseils sont avisés. J’admire son calme".

Peut-être encore plus important que les moments passés dans la "situation room", Lloyd Austin avait tissé des liens avec le premier fils du président, Beau Biden, mort en 2015 d’une tumeur au cerveau et qui avait servi en Irak. Tous les deux catholiques, ils étaient assis à côté pendant la messe tous les dimanches. Ils avaient continué à se voir quand beau Biden n’était plus sous les drapeaux.

Le général Austin a aussi la même approche du deuil. Il parle souvent de ces moments insoutenables, quand il apprend la mort d’un ou plusieurs de ses soldats. Il aurait souvent échangé là-dessus avec Joe Biden.

Je ferai tout pour débarrasser nos rangs des racistes et des extrémistes

Lloyd Austin
Partager la citation

Quelles vont être les missions prioritaires du nouveau chef du Pentagone ? Déjà, Lloyd Austin  s’est engagé à lutter contre l’extrémisme au sein de l’armée américaine. On sait que lors de l’assaut du Capitole il y avait plusieurs militaires en civil. Douze membres de la garde nationale ont été écartés du dispositif de sécurité avant l’investiture de Joe Biden. Il y avait des doutes quant à leurs liens avec des milices violentes. Le nouveau chef du Pentagone a été clair : "Je ferai tout pour débarrasser nos rangs des racistes et des extrémistes".

Sur le déploiement des militaires américains : il va soutenir le retrait d’Afghanistan. Il  préfère concentrer les ressources du Pentagone sur la lutte antiterroriste. Enfin le Pentagone va participer à la lutte contre l’épidémie de Covid puisque les militaires aident au transport et à la cheminement des vaccins.

Un bémol : après sa retraite Lloyd Austin a rejoint une société privée liée à l’armement, il était au conseil d’administration. Beaucoup d’anciens militaires hauts gradés font ça. Mais quand ils deviennent ministre de la Défense, ça demande plus d’attention

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Joe Biden Amérique du Nord États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants