1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : pourquoi ce lundi devrait sceller la défaite de Donald Trump
2 min de lecture

États-Unis : pourquoi ce lundi devrait sceller la défaite de Donald Trump

ÉCLAIRAGE - Les grands électeurs américains doivent formaliser ce lundi 14 décembre la victoire de Joe Biden à la présidentielle. De son côté, Donald Trump a toutefois promis que "le combat ne fait que commencer".

Donald Trump à la Maison Blanche le 6 novembre 2020
Donald Trump à la Maison Blanche le 6 novembre 2020
Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre
Journaliste

C'est un rituel institutionnel qui passe généralement assez inaperçu : le vote des grands électeurs américains. Prévu ce lundi 14 décembre, ce qui est traditionnellement une simple formalité doit acter la victoire de Joe Biden. Mais, face au refus obstiné de Donald Trump de reconnaître sa défaite, le doute largement entretenu par son camp plane : et si le collège électoral en décidait autrement ? 

À vrai dire, les chances sont quasi-nulles pour que des républicains réfractaires renversent une élection dont ils ne seront jamais parvenus à prouver le caractère prétendument frauduleux. La semaine passée encore, la Cour suprême (dont Donald Trump a nommé trois de neuf juges) aura rejeté par deux fois des recours de la Pennsylvanie, puis du Texas, sans même s'en saisir sur le fond. 

Une double claque pour Donald Trump qui espère désormais que certains grands électeurs de son camp feront dissidence et voteront pour lui ce lundi. Pour rappel, le locataire de la Maison Blanche est choisi au suffrage universel indirect : la plupart des Etats attribuent, en général, leurs grands électeurs au candidat arrivé en tête localement. 

Et bien qu'il soit arrivé par le passé qu'une toute petite poignée d'entre eux dérogent à cette règle, cela n'a jamais changé l'issue de l'élection. 

Un ultime baroud d'honneur ?

À lire aussi

Qui plus est, légalement, les résultats du scrutin du 3 novembre ont déjà été certifiés par chacun des 50 Etats américains. Le démocrate y a remporté le nombre record de 81,28 millions de voix contre 74,22 millions. Là aussi, les résultats certifiés confirment l'avance confortable de Joe Biden, annoncée dès le 7 novembre par les grands médias américains, avec 306 grands électeurs contre 232 à Donald Trump. 

Ce lundi, la victoire de Joe Biden sera donc encore plus officielle. Le président élu a d'ailleurs prévu de prononcer un discours depuis sa ville de Wilmington, dans le Delaware, pour célébrer cette nouvelle confirmation de sa victoire "et la force et la résilience" de la démocratie américaine. Une fois cette étape solennelle franchie, il est possible qu'un plus grand nombre d'élus républicains acceptent de reconnaître la victoire de Joe Biden.

De son côté, Donald Trump a promis ce week-end sur Twitter que "le combat ne fait que commencer". Il pourrait être tenté de profiter de la complexité d'un processus institutionnel pour un dernier baroud d'honneur. Certains élus proches de lui envisagent déjà de contester les résultats lorsque le Congrès sera appelé les valider une dernière fois le 6 janvier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/