1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Capitole : le suspect qui menaçait de faire exploser une bombe s'est rendu
1 min de lecture

Capitole : le suspect qui menaçait de faire exploser une bombe s'est rendu

Un homme à bord d’un véhicule menaçait jeudi de faire exploser une bombe près du Capitole, provoquant le déploiement d’un fort dispositif de sécurité autour du siège du Congrès américain.

Une vue du Capitole, à Washington
Une vue du Capitole, à Washington
Crédit : SIPA
Quentin Marchal & AFP

Un dramatique accident a été évité à Washington, ce jeudi 19 août. La police est intervenue autour d'un véhicule suspecté de contenir des explosifs près du Capitole, le siège du Congrès américain.

"Il s'agit d'une enquête pour une menace de bombe", a précisé la police du Capitole en milieu de matinée, après avoir indiqué enquêter sur un "véhicule suspect près de la bibliothèque du Congrès". Le Congrès n'est pas en séance en cette semaine de vacances parlementaires, mais des employés fréquentent quotidiennement l'enceinte du Capitole.

La police "envoie des négociateurs pour dialoguer avec un homme dans un camion qui fait cette menace", a affirmé CNN en citant une source policière.  L'individu qui menaçait de faire exploser une bombe s'est ensuite rendu et a été appréhendé "sans incident" jeudi après-midi, a annoncé la police après plusieurs heures de négociations.

Le suspect "est sorti de son véhicule et s'est rendu", a déclaré le chef de la police du Capitole, Thomas Manger, en conférence de presse. Il a été placé "en détention sans incident", a-t-il précisé en indiquant ne pas encore savoir si des explosifs se trouvaient bien dans le véhicule. 

Des bâtiments évacués

À lire aussi

Plusieurs bâtiments de bureaux de la Bibliothèque et du Congrès avaient été évacués et dans d'autres, les personnes présentes ont reçu la consigne de rester éloignées des portes et fenêtres, selon des journalistes américains sur place. Le siège du parti républicain, qui se trouve à quelques centaines de mètres, a aussi été évacué, selon un journaliste du Washington Post qui cite une source anonyme. 

L'enceinte du Capitole est sous haute sécurité depuis l'assaut meurtrier mené le 6 janvier par des partisans de Donald Trump. Le 2 avril, un policier avait été tué et un autre blessé lorsqu'un jeune homme avait précipité sa voiture contre un barrage qui en protège l'entrée, avant d'être abattu. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/