2 min de lecture Diplomatie

États-Unis : le secrétaire d'État va rencontrer des négociateurs talibans

Mike Pompeo va rencontrer samedi au Qatar des négociateurs des talibans et du gouvernement afghan, dont les pourparlers montrent des signes d'avancées, alors que les Etats-Unis accélèrent leur retrait d'Afghanistan.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo lors d'une conférence de presse au Département d'État le 29 avril 2020 à Washington, DC.
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo lors d'une conférence de presse au Département d'État le 29 avril 2020 à Washington, DC. Crédit : Andrew Harnik / POOL / AFP
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'apprête à rencontrer, au Qatar, des négociateurs des talibans et du gouvernement afghan, dont les pourparlers semblent encourageants. Cette rencontre survient dans un contexte d'accélération du retrait des troupes américaines d'Afghanistan.

Mike Pompeo assistera séparément à ces réunions à Doha, la capitale de l'émirat. Le secrétaire d'État se réunira également avec l'émir du Qatar, le cheick Tamim Ben Hamad Al-Thani, lors de son étape à Doha. La ville fait figure de base diplomatique des talibans pour négocier avec Kaboul.

Le chef de la diplomatie américaine est actuellement en tournée dans sept pays d'Europe et du Moyen-Orient, tandis que le président sortant Donald Trump accélère ses priorités de fin de mandat.

Plus tôt dans la semaine, le Pentagone a annoncé le retrait prochain de quelque 2.000 soldats d'Afghanistan, accélérant ainsi le calendrier établi lors d'un accord signé en février à Doha entre Washington et les talibans qui entérinait le retrait complet des troupes à la mi-2021.

À lire aussi
Donald Trump, à la Maison Blanche, le 4 novembre 2020 santé
États-Unis : ce que Donald Trump a demandé à l'OMS avant de la quitter

M. Trump a promis à plusieurs reprises de mettre fin aux "guerres sans fin", y compris en Afghanistan, la plus longue intervention américaine de l'histoire, lancée après les attentats du 11 septembre 2001.

Des négociations en cours depuis septembre

C'est la première fois depuis le 12 septembre que les talibans discutent avec le gouvernement afghan à Doha, mais ces discussions ont presque immédiatement capoté en raison de désaccords.

Les pourparlers ont montré peu de signes de progrès mais plusieurs sources ont déclaré à l'AFP vendredi que les deux parties semblaient avoir résolu un point clé de mésentente sur les règles des négociations.

Les négociations de paix de Doha se sont ouvertes après la signature d'un accord entre les talibans et Washington en février, les Etats-Unis acceptant de retirer leurs troupes, en échange de garanties sur la sécurité et sur le début de pourparlers.

Malgré ces négociations, les violences ont augmenté dans tout le pays, les talibans multipliant les attaques quotidiennes contre les forces de sécurité afghanes.

Le retrait d'une partie des troupes d'ici le 15 janvier - moins d'une semaine avant que Joe Biden ne prête serment - a été critiqué par les habitants de Kaboul qui craignent que cela n'encourage les talibans à déclencher une nouvelle vague de combats.

Les civils afghans sont depuis longtemps les principales victimes du conflit. Les autorités de Kaboul craignent également que les talibans ne durcissent leurs positions dans les négociations, où sont en jeu des sujets tels que les droits des femmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie États-Unis Talibans
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants