1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : le "Juneteenth" devient férié pour commémorer la fin de l'esclavage
2 min de lecture

États-Unis : le "Juneteenth" devient férié pour commémorer la fin de l'esclavage

Contraction de "june" (juin) et "nineteen" (19), le "Juneteenth" célèbre la fin de l'esclavage au Texas le 19 juin 1865. Déjà célébré dans de nombreux États, il a été étendu à l'ensemble du pays.

 Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Crédit : ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
"Juneteenth" : un nouveau jour férie aux États-Unis pour commémorer l'abolition de l'esclavage
03:35
Lionel Gendron - édité par Florine Boukhelifa

Le texte avait été approuvé à l'unanimité au Sénat. Aux États-Unis, le Congrès a voté en faveur de la création d'un nouveau jour férié à 415 voix pour et 14 contre. Désormais, les Américains commémoreront la fin de l'esclavage le 19 juin. Un sénateur du Massachusetts a estimé que ce jour n’exonérait pas les fautes du passé, mais était une marque de reconnaissance et de respect pour les victimes de l’esclavage et leurs familles.

La date n'a pas été choisie au hasard puisqu'elle correspond au "Juneteenth", contraction de "june" (juin) et "nineteen" (19), qui célèbre la fin de l'esclavage au Texas le 19 juin 1865. Ce jour-là, les derniers esclaves ont été libérés, soit deux ans et demi après l’abolition de l’esclavage par Abraham Lincoln. En fait, celui-ci continuait à être pratiqué dans les États du Sud, jusqu’à la fin de la guerre de Sécession.

Il s'agit du premier jour férié créé au niveau fédéral depuis 1983 et le vote du Martin Luther King’s Day (le 3ème lundi de janvier). Néanmoins, cette journée était déjà célébrée depuis 1866, au début des rassemblements autour d'églises. Dans les années 60, le "Juneteenth" avait été éclipsé par le mouvement des droits civique, mais est rapidement revenu en force dans les principales villes du pays. Le jour est d'ailleurs déjà férié pour les fonctionnaires du Texas, de Virginie, de New York et de Pennsylvanie. Dans d’autres États il s’agissait plutôt de festivités comme des festivals de rue, des animations dans les parcs ou des reconstructions historiques.

Un texte promulgué d'ici samedi ?

Au fil des années, cette date est devenue un symbole pour les Afro-américains. Elle est d'ailleurs passée d’un jour de célébration dans le sud du Texas à une journée reconnue dans 47 États. Seuls trois États ne reconnaissaient pas, d’une façon ou d’une autre, le "Juneteenth" : le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, et Hawaï.

À lire aussi

Lors du vote au Congrès, très peu d'opposants. Les 14 voix "contre" ont émané d'élus républicains. Ils estiment notamment que l'intitulé de ce jour férié, "Juneteenth, fête nationale de l'indépendance", peut être confondu avec la fête nationale américaine, célébrée le 4 juillet. Le coût économique de cette mesure a également été évoqué, tout comme sa dimension politique, car le projet avait pris de l'ampleur après les manifestations consécutives à la mort de George Floyd.

Dans les faits, ce jour férié sera officiel quand Joe Biden aura promulgué le texte, ce qui devrait être une formalité. Le président américain pourrait même le faire avant le 19 juin, c'est-à-dire avant samedi, au retour de sa tournée européenne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/