1 min de lecture LGBT

États-Unis : le gouvernement veut autoriser les licenciements des transgenres

Le gouvernement de Donald Trump va demander à la Cour suprême d'autoriser les employeurs à licencier les salariés pour seul motif qu'ils seraient transgenres.

Donald Trump, le 18 juillet 2019, à la Maison Blanche
Donald Trump, le 18 juillet 2019, à la Maison Blanche Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Louis Rigaudière Journaliste

Une mesure radicale qui scandalise. Après avoir imposé des restrictions aux personnes trans pour intégrer l'armée, Donald Trump souhaite, cette fois-ci, permettre aux employeurs de renvoyer les salariés transgenres. 

Selon le HuffPost américain, le président des États-Unis estime que l'article censé protéger contre les discriminations visant le sexe biologique "n'interdit pas les discriminations contre les personnes trans fondées sur le simple fait qu'elles soient trans".

"Le texte ne parle tout simplement pas d'une éventuelle discrimination fondée sur l'identité de genre d'un individu, ou d'une déconnexion entre son identité de genre et de sexe" comme le précise le communiqué de la Cour suprême. 

Un air de déjà-vu

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement Trump s'attaque aux personnes trans. Au mois de juin, le président américain avait décidé de revenir sur une décision de Barack Obama qui autorisait les militaires transgenres à servir en fonction de leur identité sexuelle. La raison invoquée était les "quantités massives de médicaments" prises après les opérations de changement de sexe. Leur empêchant ainsi définitivement de s'engager dans l'armée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LGBT Donald Trump Transgenre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants