1 min de lecture États-Unis

États-Unis : il découvre être atteint d'un cancer, grâce à une morsure de requin

Souffrant d'une vive douleur après l'attaque d'un requin, un Américain s'est rendu aux urgences où on lui a décelé une tumeur bénigne sur l'un de ses reins.

Un requin (illustration)
Un requin (illustration) Crédit : MICHAEL DORNELLAS/ CATERS/SIPA

Un habitant du Massachusetts aux États-Unis a découvert être atteint d'un cancer grâce à... une attaque de requin. Alors qu'il profitait de ses vacances en compagnie de sa fille en Californie, cet homme de 39 ans est allé se baigner dans l'océan. Mais la baignade a tourné court.

"Quelque chose m'a frappé par derrière. Je n'avais jamais été touché comme ça avant. C'était assez choquant. Cela m'a en quelque sorte donné un coup de fouet instantané", a raconté Eugene Finney à CBS Boston.

Une douleur si intense qu'il a même eu du mal à sortir de l'eau. Sur la terre ferme, il a réalisé grâce à sa fille qu'il était blessé. "Ma fille m'a dit, papa, comment se fait-il que ton dos soit ensanglanté ?" Son dos présentait en effet une profonde entaille dans le dos. Une blessure rapidement imputée à un requin, repéré avec un autre congénère dans l'eau par d'autres baigneurs.

La douleur vivace qu'il ressentait au dos, mais aussi à la poitrine, l'a fait souffrir plusieurs jours après, le forçant à se rendre aux urgences. Sur place, les médecins lui ont expliqué que la douleur avait été "causée par des ecchymoses internes de la cavité thoracique dues à un traumatisme contondant". 

À lire aussi
Etats-Unis : des employés fédéraux suspendus pour un salut nazi États-Unis
États-Unis : des surveillants de prisons suspendus pour un salut nazi

Mais ce n'est pas le seul diagnostic que les médecins ont dressé. "Ils avaient découvert sur mon rein droit une croissance ou une tumeur de la taille d'une noix", a raconté Eugene Finney à CBS Boston. 

Grâce à cette visite aux urgences, le cancer a pu être dépisté à son premier stade, le rendant plus facilement guérissable. "S'il ne s'était rien passé avec le requin, je n'aurais jamais entendu parler de ce cancer qui me faisait mal à la poitrine. Je me trouve chanceux. Je pense vraiment que c'est une deuxième chance dans ma vie et je ne vais pas la laisser passer", a-t-il reconnu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Cancer Requin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants